Mardi 03 Mai 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Le Soir des Livres
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



BEN LADEN ÉLIMINÉ PAR UN COMMANDO AMÉRICAIN
Obama décapite Al-Qaïda

Aux premières heures de la journée de lundi, Barack Obama annonçait l’élimination de Ben Laden. Retour sur les 40 minutes ayant abouti à la mise à mort de l’homme le plus recherché… Suite...


UN FORT DISPOSITIF SÉCURITAIRE A EMPÊCHÉ LEUR MARCHE
Les étudiants réprimés

Le centre-ville a été bloqué, hier, pendant trois heures. Les nombreux policiers qui ont quadrillé la Grande-Poste et ses alentours ont empêché la marche vers la présidence. On dénombre beaucoup de blessés parmi les étudiants et les policiers. Suite...


Qui dirigera la nébuleuse terroriste ?

Avec l’élimination d’Oussama Ben Laden, la nébuleuse terroriste Al- Qaïda perd un chef même si la «relève» existe. Qui dirigera l’organisation ? Le numéro deux, l’Egyptien Aymen Al Dhawahiri ? Suite...


Le silence inexpliqué d’Alger

L’élimination, dans la nuit de dimanche à lundi, du chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a donné lieu à de nombreuses réactions de par le monde. Exceptionnellement, l’Algérie est demeurée silencieuse, sans voix, elle, qui, plus que les Etats-Unis d’Amérique, a souffert et souffre encore du terrorisme islamiste. Suite...


RÉACTIONS EN FRANCE
Fallait-il arrêter Ben Laden et le juger plutôt que le tuer ?

De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed
N’était-il pas plus «démocratique» d’arrêter Ben Laden, de le présenter à une justice internationale plutôt que de le tuer ? C’est la question que se posaient de très nombreux Français hier à l’annonce de la mort du terroriste international sur plusieurs radios de l’Hexagone. Interrogation récurrente qui faisait suite aussi aux réactions officielles françaises qui, elles, se félicitent de «la remarquable opération de commando américaine» et qui considèrent que pour les victimes du 11 Septembre justice est faite».
Suite...


ORAN : AFFAIRE DE L’ASSASSINAT DU PROFESSEUR ET MILITANT POLITIQUE AHMED KERROUMI
Un militant du MDS interrogé durant 48 heures puis relâché

Quinze jours se sont écoulés depuis la disparition, le 19 avril, et la découverte, le 23 avril, du corps sans vie du professeur et militant politique du MDS et de la CNCD Oran, le Pr Kerroumi Ahmed. L’enquête est toujours en cours, des rumeurs circulent sur cette affaire et des interrogations sont restées sans réponse. Suite...


MOHAMED BENCHICOU AU SOIR D’ALGÉRIE :
«L’avenir de la presse est tributaire des luttes populaires»

Entretien réalisé par Hani Mostghanemi
Le Soir d’Algérie : Votre dernier livre, un roman, vient d’être interdit de publication en Algérie…
Mohamed Benchicou :
C’est le quatrième livre à subir ce sort ! A l’heure où tombent les derniers despotes, à l’heure où la parole se libère dans le Maghreb et dans le monde arabe, le régime algérien tient, par ce geste, à rappeler qu’il figure toujours parmi les dernières autocraties moyenâgeuses. Comment les reconnaît- on ?
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site