Le Soir Auto : PORSCHE BOXSTER
La réalisation s’accélère


Porsche avait annoncé l’année dernière la mise en chantier de trois prototypes de Boxster électriques. Le constructeur de Zuffenhausen a profité du Challenge Bibendum qui s'est déroulé à Berlin récemment pour faire essayer ses modèles expérimentaux à des clients potentiels.
Depuis 2008, Alois Ruf développe des Porsche électriques. Le sémillant préparateur allemand a en effet décidé d'ajouter une corde à son arc. La monstrueuse CTR3, qui n'a plus que l'apparence d'une Porsche, représente la tradition de cette officine germanique rendue célèbre par les exploits de la CTR Yellow Bird, «simple» 911 hissée en termes de performances aux rangs des Porsche 959 et Ferrari F40. A côté de ces engins sauvages qui donnent au mot préparation ses lettres de noblesse, Ruf développe depuis trois ans déjà les eRuf, des 911 converties à l'électricité. Si la commercialisation n'est pour l'instant pas effective, la constance avec laquelle le préparateur présente et peaufine ses prototypes laisse à penser que c'est pour bientôt. Et il faut bien l'avouer, la Greenster présentée à Genève en 2009 avec son air de Targa vintage donnait envie. Des exemplaires sont actuellement en test en conditions d'utilisation réelles. Plusieurs versions existent, avec un ou deux moteurs électriques, pour des puissances comprises entre 180 kW et 250 kW (soit 245 ch et 340 ch). La plus affutée (deux moteurs et une répartition vectorielle du couple) annonce 200 km d'autonomie et une accélération de 0 à 100 km/h en cinq secondes environ. Honorable pour un premier jet.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable