Actualités : HADJOUT (TIPASA)
Un mineur de 17 ans assassine un gardien de 24 ans


C’est dans la nuit de lundi à mardi, que la police de Hadjout fut alertée par la découverte d’une personne gisant à même le sol dans une mare de sang.
Suite à l’intervention des services de la police judiciaire et de la Protection civile, la victime, encore en vie a été transférée des urgences de l’hôpital de Hadjout souffrant d’une plaie béante à la cuisse gauche. Ce n’est qu’après son admission que la victime décéda, aux environs de minuit. La victime, B. B., âgée de 24 ans, gardien dans un chantier, et résidant à Hadjout, au douar Belahcen, fut découverte tard dans la nuit aux environs de 23 heures. La police judiciaire a, sur la base de ces menus renseignements, intensifié les recherches, en mettant sur place deux brigades d’investigations, qui activèrent sans relâche. Les investigations ont permis d’appréhender le dénommé O. H., 17 ans qui a des antécédents judiciaires, connu sous le sobriquet de «Zombreto», demeurant à Hadjout, hai Maâmar Belaid. Ce mineur, arrêté dans son domicile paternel, avoua en présence de ses parents, le crime dont il est accusé. Il dira que c’est en voulant se défendre qu’il blessa sa victime à l’aide d’un couteau, en lui tailladant largement la cuisse au niveau de la veine. La police s’est forgée sa propre opinion sur ce crime, en s’interrogeant sur le caractère inégal de cette rixe, et admettant que le criminel aurait pu être «aidé» dans son forfait. L’enquête étant toujours en cours. De folles rumeurs courent à ce propos dans la ville de Hadjout.
Houari Larbi

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable