Mardi 12 Juillet 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



EL TARF
150 tombes profanées à Besbes

Systématiquement, toutes les tombes au nombre de 150, du cimetière de chahids de la commune de Besbes, ont été profanées dans la nuit de samedi à dimanche. Suite...


DU FAIT DE LA CANICULE
Nouveau record dans la consommation électrique

En raison de la canicule et de l’utilisation excessive mais obligée des climatiseurs, la demande en électricité enregistre des records de puissance. Suite...


MÉTÉO
Retour progressif à la normale saisonnière

La canicule persiste et signe ! De fortes chaleurs caractériseront l’ensemble du pays aujourd’hui, spécialement le littoral. Une baisse des températures progressive est attendue à partir de demain. Suite...


TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAÏS
Cinq magistrats du Conseil d’État assignés à comparaître

Cinq hauts magistrats du Conseil d’Etat ont été assignés à comparaître, hier, devant le tribunal civil de Bir Mourad Raïs. Ils sont poursuivis dans le cadre d’une action en réparation introduite par le magistrat et syndicaliste Abdallah Haboul. Suite...


JEAN-FRANÇOIS COPÉ REÇU PAR BOUTEFLIKA
L’audience qui a tout chamboulé

En visite de deux jours en Algérie, Jean-François Copé, le secrétaire général de l’Union de la majorité présidentielle (UMP), a été reçu, hier après-midi, en audience par le président de la République Abdelaziz Bouteflika. Non prévue, cette audience a chamboulé le programme d’activités de Copé, dont la conférence de presse qu’il devait animer au CCF d’Alger a été annulée. Suite...


Saisie de 4,8 tonnes de kif à Tindouf

Les services chargés de la lutte contre les narcotrafiquants en provenance du Maroc ont encore fait une très grosse prise. Suite...


LIBYE : BRUXELLES NE CROIT PLUS AUX ARMES
L’Alliance et le dialogue

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Selon Bruxelles, quelques chose de nouveau est perçu dans le ciel de Libye. En dehors des avions de l’Otan, bien évidemment. La politique reprend par ailleurs, selon des gorges profondes ici dans la capitale européenne et siège de l’Alliance atlantique, le dessus sur le militaire. La lecture faite par l’Algérie du dossier libyen paraît de moins en moins inintéressante. Que du contraire !
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site