Monde : ATTENTATS EN NORVÈGE
Six tonnes d'engrais chimiques auraient été utilisées pour la fabrication d'explosifs


Le suspect dans les attentats qui ont fait près d'une centaine de morts vendredi en Norvège pourrait avoir utilisé six tonnes d'engrais chimiques dans la fabrication d'explosifs, ont rapporté les médias locaux hier.
Ces sources ont précisé que cette quantité de produits chimiques permet de fabriquer une bombe semblable à celle utilisée dans les attentats de vendredi au centre de la capitale norvégienne Oslo. Selon les médias norvégiens, le suspect de ces attaques est norvégien de souche âgé de 32 ans, qui était hier interrogé par la police. Il est présenté comme un «fondamentaliste chrétien» proche des milieux d'extrême droite. Sur Facebook, ce suspect se présente aussi comme directeur de Breivik Geofarm, une ferme biologique qui lui a donné accès à des produits chimiques susceptibles d'être utilisés pour la confection d'explosifs. La centrale d'achat agricole a indiqué hier qu'il avait acheté six tonnes d'engrais chimiques début mai. Les enquêteurs tiennent cet homme comme responsable des deux attaques, l'explosion d'une bombe dans le centre d'Oslo et une fusillade sur l'île proche d'Utoeya. «Nous avons trouvé des raisons pour le tenir responsable des deux épisodes», a indiqué un responsable de la police norvégienne à la presse. Le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, a fait savoir hier que des responsables norvégiens étaient en contact avec des services de renseignements étrangers pour savoir s'il n'y avait pas de main étrangère derrière les attentats en Norvège.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable