Lundi 22 Août 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



Tunis reconnaît le CNT comme le représentant du peuple libyen

La Tunisie a décidé de reconnaître le Conseil national transitoire libyen (CNT, rébellion) comme représentant légitime du peuple libyen alors que les heures du régime Kadhafi sont comptées selon la rébellion. Suite...


AFFAIRE DES 17 MARINS OTAGES AU LARGE DE LA SOMALIE
Les familles dénoncent «le mépris» de l’État

A leur sixième rassemblement depuis le début du mois sacré, organisé hier, devant le ministère des Transports, les familles des marins otages en Somalie ne pleuraient pas uniquement l’absence tragique de leurs proches. Le silence et le mépris de l’Etat sont autant de raisons valables. Suite...


CODE DE L’INFORMATION
Le gouvernement supprime les peines de prison

Coup de théâtre à la dernière réunion du gouvernement tenue samedi dernier ! Ahmed Ouyahia tranche et fait tomber toutes les peines de prison pour délit de presse contenues dans l’avant-projet de loi sur la révision du code de l’information présenté par Nacer Mehal. Suite...


MATÉRIEL DE RETRANSMISSION
TDA sanctionnée

La commission nationale des marchés vient d’ordonner l’annulation d’un contrat conclu par l’établissement public de télédiffusion TDA avec le fournisseur allemand ND Satcom, portant sur l’achat de matériel destiné à la couverture des visites et des activités extérieures du président de la République. Suite...


FOURNITURES SCOLAIRES
Hauts les prix

Si l’enseignement est encore gratuit en Algérie, la rentrée scolaire, elle, ne l’est pas. Les dépenses engagées par les familles sont faramineuses. Un défi permanent pour les parents. Suite...


PROCÈS DES MIS EN CAUSE DANS L’AFFAIRE DE TRAFIC D’HÉROÏNE À HYDRA
20 ans de prison ferme requis par le parquet

Une peine de 20 ans de prison ferme a été requise, hier, par le représentant du ministère public à l’encontre des sept mis en cause dans l’affaire de trafic d’héroïne à Hydra. Pour les avocats de la défense, «le réquisitoire du parquet ne s’appuie sur aucune logique juridique». Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site