Actualités : SELON L’ASSOCIATION SIRIUS
L’Aïd, le mercredi 31 août


L’association Sirius d’astronomie confirme que les Algériens jeûneront 30 jours complets et fêteront donc l’Aïd El Fitr le mercredi 31 août. Les chercheurs de Sirius se basent sur le fait que lors de la conjoncture lunaire du mois de chaouel, il sera impossible de voir la lune du fait qu’elle sera couchée avant le soleil et se trouvera donc au-dessus de l’horizon pour les wilayas du Nord, tandis qu’elle rasera l’horizon pour l’extrême Sud algérien.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - L’association Sirius a communiqué les dernières données astronomiques relatives à la nouvelle lune du mois de chaouel 1432. Selon les scientifiques, la lune, la nuit du doute, se couchera 4mn avant le soleil à Alger et 7 mn avant à Tamanrasset. La situation est similaire dans les autres pays arabes pour lesquels une observation tant à l’œil nu qu’à travers un télescope est vaine. L’association précisera, par ailleurs, que même en Afrique australe, le croissant lunaire devrait être invisible à l’ œil nu et difficilement au télescope. «Vu que la communauté musulmane d’Afrique du Sud n’utilise pas le télescope pour entériner l’observation du croissant même si elle a lieu, elle ne sera pas homologuée. Suivant donc le principe d’unicité des horizons évoqué comme la base jurisprudentielle par le comité des croissants pour décider du début et de la fin du mois lunaire, le mois de Ramadan devrait compter 30 jours», explique l’association Sirius. Elle précisera de ce fait que les données avancées sont en parfait accord avec les rapports et communiqués sur le sujet émanant des différentes instances scientifiques dans le monde. Il s’agit notamment de l’Icop (Islamic Crescent Observation Project) spécialisée dans l’observation des croissants lunaires. Pour Sirius il n’est, par ailleurs, pas sage d’inviter la population à observer un croissant impossible à voir. «Nous suggérons vivement au Comité national des croissants lunaires d’adopter cette règle et qu’il ne soit pas demandé aux fidèles de tenter d’observer le croissant. C’est d’ailleurs une recommandation express du dernier congrès international organisé aux Emirats — en mai 2010 et qui a réuni des experts et Fikh et en astronomie», précise le professeur Djamel Mimouni, président de l’association Sirius. Il citera le cas du sultanat d’Oman qui, selon lui, a pris la décision «courageuse et sans précédent de décréter d’emblée le 31 août comme le jour de l’Aïd.» L’association rappellera enfin que seul le comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses est habilité à se prononcer sur la date effective de l’Aïd.
F.-Z. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable