Mardi 11 Octobre 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



Histoire
TAHAR ZBIRI-HOUARI BOUMEDIÈNE
Les dessous d’un coup d’Etat manqué (2e partie)

Par Mohamed Maârfia, moudjahed
4. Au bord du Rubicon
Les hommes qui l’ont placé à la tête de l’EMG déchantent très vite. L’officier au regard sévère a sa propre vision sur le cours des événements. Ils s’en apercevront bientôt, globalement et dans le détail. Le détail c’est un incident mineur, une de ces péripéties que les combattants rencontrent au bord de la route, au bord de la guerre. Un avion espion est abattu. Le pilote saute en parachute au-dessus du camp de Mellegue (base importante de l’ALN). Il est arrêté. Le pouvoir tunisien, soumis aux pressions des Français, exige sa libération.
Suite...


LEURS NOMS SERONT AFFICHÉS AU TRIBUNAL DE BIR-MOURAD-RAÏS
Cinq magistrats refusent de se présenter devant la justice

Les cinq magistrats du Conseil d’Etat concernés par une action en réparation introduite par le magistrat Abdallah Haboul ne se sont pas présentés, hier, au tribunal civil de Bir-Mourad-Raïs. Suite...


LUTTE ANTI-CANCER
Le professeur Bouzid tire la sonnette d’alarme

Selon le Pr Kamel Bouzid, chef du service d’oncologie médicale au centre Pierre et Marie Curie (CPMC), intervenant hier sur les ondes de la Chaîne III de la Radio algérienne, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale ne joue pas le jeu pour gérer cette période transitoire avant la mise en œuvre effective du plan anti-cancer arrêté par le ministère de la Santé. Suite...


DÉBUT DEMAIN DU PROCÈS OPPOSANT LA DGSN À ABM
La défense promet d’importantes révélations

Reporté deux fois de suite, le procès de l'ex-chef de l'unité aérienne de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), Oultache Chouaïb, accusé dans une affaire de «malversation» en 2007 au profit de la société Algerian Business Multimedia (ABM), est attendu pour demain. Au total, 25 personnes auront à répondre des chefs d’inculpation de passation de marchés publics en violation de la législation. Suite...


PRODUITS ALIMENTAIRES
Une hausse de 30% est attendue en 2012, selon l’UGCAA

En raison de la densification des importations, notamment celles des produits alimentaires, l’Union générale des commerçants algériens prévoit une hausse des prix de 30% des produits alimentaires fortement consommés par les Algériens. Suite...


LES OCCUPANTS RÉCLAMENT LA CESSION DES LOGEMENTS DE FONCTION À LEUR PROFIT
Affrontements à la cité Sonelgaz de Ben Aknoun

Les habitants de la cité Sonelgaz de Ben Aknoun (Alger) ont investi, hier, la rue pour réclamer à Sonelgaz la cession à leur profit des logements de fonction qu’ils occupent depuis plus de vingt ans. Suite...


ÉLIMINATOIRES DE LA CAN-2012 (DERNIÈRE JOURNÉE)
ALGÉRIE 2-CENTRAFRIQUE 0
L’espoir restauré ?

Pas le temps aux regrets. L’EN n’ira pas en phase finale de la CAN-2012. La sentence a été prononcée lors d’un certain Maroc-Algérie (4-0), disputé le 4 juin dernier à Marrakech. Le groupe D a choisi son (unique) lauréat et il s’agit des Lions de l’Atlas, auteurs d’un parcours à la régularité presque parfaite. Suite...


LES FRANÇAIS SOUHAITENT VRAIMENT LE CHANGEMENT
Une finale de primaire Hollande-Aubry, arbitrée par Montebourg

De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed
2,5 millions d’électeurs ont voté dimanche au premier tour de la primaire socialiste : un indiscutable succès de participation à un mode de désignation démocratique moderne. Si, comme avaient pronostiqué les sondeurs, Hollande et Martine Aubry sont qualifiés pour le deuxième tour, la grande surprise vient de Arnaud Montebourg, l’homme le plus à gauche des candidats, qui obtient la troisième place et qui devient, ce faisant, un homme-clé pour le deuxième tour qui aura lieu dimanche prochain.
Suite...


BRUXELLES SALUE SANS LE RECONNAÎTRE LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION SYRIEN (CNS)
Damas, le chemin de croix de l’Union européenne

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Le précédent existe, bel et bien. Le droit international a bougé et plutôt deux fois qu’une. Rien, en théorie, n’empêchait les Européens de reconnaître, comme ils l’ont fait pour la Libye, l’opposition syrienne.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site