Lundi 31 Octobre 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Corruptions
4e CONFÉRENCE DES ETATS-PARTIES DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION
De modestes progrès mais encore beaucoup de blocages

De notre envoyé spécial à Marrakech, Djilali Hadjadj
La 4e Conférence des Etats-parties de la Convention des Nations unies contre la corruption a achevé ses travaux le vendredi 28 octobre, très tard dans la nuit. 5 jours de réunions pour quelques modestes progrès, mais avec beaucoup de blocages. Comme lors des précédentes éditions, depuis 2006, le gouvernement algérien a joué un rôle négatif (nous y reviendrons plus en détail dans notre édition du lundi 7 novembre ) : non à la société civile, non à des mécanismes internationaux de suivi de l’application de la Convention, non à des procédures transparentes pour le recouvrement des avoirs détournés par les dictateurs, non à une coopération internationale ouverte, non à la publication des rapports gouvernementaux, etc.
Suite...


Le rôle de la société civile est crucial à la réussite de la Convention mondiale de lutte contre la corruption

Les mesures relatives au recouvrement des avoirs et l'assistance technique peuvent aider à reconstruire la Libye, la Tunisie et l'Egypte. Les 154 pays ayant ratifié la Convention des Nations unies contre la corruption (CNUCC) doivent honorer leur engagement à inclure la société civile dans le processus de mise en œuvre de la Convention, a déclaré la «Coalition des amis de la CNUCC», un réseau mondial de plus de 310 organisations de la société civile. Suite...


Les ONG du Maghreb et du Moyen-Orient mobilisées pour que les gouvernements respectent leurs obligations

Les ONG du Maghreb et du Moyen- Orient de lutte contre la corruption (dont des représentants de l’Association algérienne contre la corruption, du Snapap et de la Cellule de lutte contre la corruption et de protections des biens publics de la LADDH), présentes à Marrakech, ont rendu public un communiqué à l’issue d’une réunion de concertation. Ci-dessous le communiqué. Suite...


DANS LE «SOIR CORRUPTION» DU LUNDI 7 NOVEMBRE 2011
Le rôle négatif du gouvernement algérien à la Conférence de Marrakech

Dans le prochain «Soir Corruption», à paraître le lundi 7 novembre 2011, nous évoquerons le rôle négatif joué par la délégation du gouvernement algérien à la Conférence de Marrakech, tant par ses prises de position pour bloquer l’application de la Convention des Nations unies, qu’en essayant d’influencer dans le même sens les délégations des pays arabes, de l’Union africaine et du «Groupe des 77», à l’image de ce qui s’était passé lors de la précédente Conférence des Etats-parties de la Convention des Nations unies contre la corruption, à Doha, au Qatar, en novembre 2009. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site