Mardi 22 Novembre 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Société
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



CONFÉRENCE DE PRESSE DE FAWZI REBAÏNE
«Nous sommes plus proches du royaume de Bokassa que de la république»

Le président de AHD 54 s’est demandé, hier, «si la nomination de M. Zerguine à la tête de Sonatrach n’est pas la conséquence d’un clivage qui oppose des centres d’intérêt». Il a dit aussi que la situation politique du pays est «dramatique ». Les deux questions ont été soulevées hier lors d’une conférence de presse animée par M. Fawzi Rebaïne au siège de son parti. Suite...


LE MAGISTRAT ABDALLAH HABOUL OBTIENT GAIN DE CAUSE
La plainte contre l’ex-inspecteur général du ministère de la Justice relancée

La chambre d’accusation près la cour d’Alger a décidé, hier, de relancer la plainte pour «offense et insulte» introduite par le magistrat Abdallah Haboul contre Ali Badaoui, l’ex-inspecteur général du ministère de la Justice. Suite...


ABDELKADER BENSALAH MIS DANS L’EMBARRAS
Deux projets de loi anticonstitutionnels devant le Sénat !

Le Conseil de la nation est appelé à examiner deux des nouvelles lois sur les réformes politiques, successivement celle portant sur les cas d’incompatibilité des mandats parlementaires et celle traitant des quotas des femmes dans les assemblées élues. Une simple formalité ? Pas cette fois-ci. Et pour cause. Suite...


GHANNOUCHI À ALGER
Une visite incongrue !

«Nous voulons exporter un modèle qui préserve l’Islam de l’étiquette de terrorisme, de l’extrémisme et de fanatisme. Nous ne voulons pas d’un islam qui nie la démocratie et les beauxarts. » Ce sont les propos que Ghannouchi a tenus aux côtés du chef de HMS. Suite...


MIZRANA
Trois militaires blessés

Selon une source sécuritaire, une patrouille de l’ANP en opération, dimanche en début de soirée, dans le maquis de Mizrana, au nord de Tizi- Ouzou, a été surprise par l’explosion d’une bombe alors qu’elle progressait dans ce qui est considéré comme une base arrière des groupes terroristes écumant notamment la Kabylie maritime. Suite...


BRUXELLES FACE À L’ÉQUATION À PLUSIEURS INCONNUES DE L’ÉGYPTE
Square Tahrir face à l’ijtihad de la CIA

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
C’est un printemps arabe, devenu, depuis Ennahda en Tunisie et l’Otan en Libye, hiver islamiste. La mise en branle, quelques mois après la chute vertigineuse des Moubarak, de Square Tahrir, éclaire sur des points stratégiques. Le mouvement de la mythique place cairote vaut son pesant d’interrogations, de bouleversements et de changement.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site