Sports : ALLEMAGNE / 15e JOURNÉE
BAYERN-WERDER ET CHOC DES BORUSSIA
Un super samedi !


Avec le Bayern Munich en quête de renouveau contre le Werder Brême et le choc Mönchengladbach- Dortmund, la 15e journée propose un «super samedi » de lutte en tête du Championnat d'Allemagne de football. Relégué à la troisième place avec un compteur bloqué à 28 points, le Bayern peut combler sa longueur de retard sur Dortmund et Mönchengladbach, en cas de victoire à l'Allianz Arena et de nul entre le leader et son dauphin.
Le président Uli Hoeness l'a clairement annoncé : son équipe doit «laver l'affront de sa piètre prestation à Mayence» (battu 3- 2), le deuxième revers de rang après la claque reçue à domicile par Dortmund (1-0). En d'autres termes : une victoire, un point c'est tout, pour stopper l'hémorragie et éviter une crise «holywoodienne »... Pas de place au nul et encore moins à un troisième faux pas consécutif, ce qui n'est pas arrivé depuis 1998 lorsque le club était sous la houlette de l'Italien Giovanni Trapattoni. L'équipe de Jupp Heynckes se doit de retrouver le brio qui était le sien lors de sa campagne d'invincibilité et qui l'est toujours lorsqu'il joue en leader en Ligue des champions. Il faudra «courir, se battre et mordre dans le ballon», a vivement recommandé Karl- Heinz Rummenigge, avec l'objectif de virer en tête du championnat avant Nöel. Le coach est sous pression. Il doit surtout trouver la meilleure solution pour pallier l'absence de Bastian Schweinsteiger, moteur de l'équipe au repos forcé, après des expériences peu convaincantes. Selon certains, l'élu pourrait être cette fois Philipp Lahm. Le capitaine pourrait abandonner le flanc gauche de la défense pour monter d'un cran, comme il l'a déjà fait deux fois en sélection nationale... Mais attention à ne pas fragiliser la défense. Car le Werder, 4e à deux unités de son hôte, devrait retrouver son meilleur goleador, Claudio Pizarro (11 buts), dont l'association avec Marko Arnautovic et avec un Naldo en forme, peut causer bien des tourments aux Bavarois. L'attaque munichoise des Mario Gomez et Franck Ribéry, auxquels devrait se joindre Arjen Robben, devra aussi sortir d'un silence dans lequel elle fut enfermée lors des deux précédentes journées... Le choc des Borussia à Mönchengladbach, les deux seuls clubs à Munich cette saison, promet des étincelles, à travers notamment le duel entre deux talents très convoités : Marco Reus, la roquette de Gladbach, et Mario Götze, le magicien de Dortmund. Passé de club moribond à prétendant sous la baguette du Suisse Lucien Favre, Mönchengladbach reste sur une série de quatre victoires dont deux cartons : 5-0 contre le Werder et 3-0 à Cologne. Le Dortmund de Jürgen Klopp s'est remis lui sur les rails qui l'ont mené au titre la saison dernière en prenant 22 des 24 points possibles lors des huit dernières journées. Ces deux matches de gala rejettent dans l'ombre le Bayer Leverkusen (6e), vice-champion en titre qui lance les débats vendredi contre Hoffenheim (9e), et Schalke (5e), le tenant de la Coupe qui visera la victoire contre la lanterne rouge Augsbourg en clôture dimanche.

Start
Samedi
(14h30) Bayern Munich-Werder Brême
Fribourg-Hanovre
Kaiserslautern-Hertha Berlin
Wolfsburg-Mayence
Mönchengladbach-Dortmund
(17h30) Stuttgart-Cologne
Dimanche
(14h30) Hambourg-Nuremberg
(16h30) Schalke 04-Augsbourg.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/12/03/article.php?sid=126641&cid=5