Actualités : EXPLOSION D’UNE BOMBE À AOMAR
Un patriote tué et deux autres blessés


Hier, aux environs de 9 heures du matin, une bombe de fabrication artisanale a explosé au passage d’un véhicule de patriotes chargés de la sécurisation du gazoduc Hassi-Rmel – Dellys, au village de Krarib, situé au nord de la commune d’Aomar, à 22 km au nord-ouest de Bouira, causant la mort d’un patriote et la blessure de deux autres.
D’après nos sources, l’engin explosif a été enfoui sous terre dans un talus surplombant la route menant vers le village de Krarib, où est implanté le détachement de patriotes chargés de la sécurisation du gazoduc. A 9 heures, au moment du passage du véhicule des patriotes, la bombe a explosé, projetant celui-ci sur plusieurs mètres et causant la mort sur le coup à un patriote et des blessures graves à deux autres. Immédiatement après cette attentat à la bombe, les forces de l’ANP stationnées de l’autre côté de l’oued dans la commune de Djebbahia, ont entamé une opération de ratissage dans la forêt de Rabta, attenante au village et réputée être depuis longtemps le fief des terroristes de la phalange Al Farouk, affilée au GSPC puis à l’AQMI. Depuis plusieurs semaines, des opérations similaires, notamment la pose de bombes sur les chemins empruntés par les forces de sécurité tous corps confondus, se sont multipliées dans cette région comprise entre Aomar et Lakhdaria en passant par Kadiria et Djebbahia. La dernière opération a été commise sur la bretelle reliant la RN5 à l’autoroute Est-Ouest près de l’échangeur de Djebbahia, causant la blessure à un gendarme. Moins d’une semaine plus tôt, une autre patrouille de la gendarmerie a été ciblée par une bombe enfouie sous terre près de la RN5 au village Kallous, causant là aussi les blessures à trois gendarmes.
H. M.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable