Périscoop : Du matériel à préserver

Plus de deux mois après la clôture du Salon international du livre d’Alger, le chapiteau ayant servi à abriter l’événement n’a toujours pas «quitté» les lieux, à savoir le parking du stade du 5-Juillet.
Ce qui, entre pluies, fortes chaleurs et humidité, expose le chapiteau, acquis onéreusement, à la dégradation. Ce ne sont, pourtant, pas les locaux pouvant abriter ce genre de matériel qui manquent.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable