Sports : JUDO
Les assurances de Bendjemaâ


Les judokas algériens engagés dans les Jeux sportifs arabes tenteront de récolter quatre médailles d'or, un objectif «à leur portée», selon le président de la Fédération algérienne de judo, Ali Bendjemaâ.
«C'est avec une composante masculine et féminine constituée dans sa majorité de jeunes athlètes que nous allons aborder la 12e édition des Jeux sportifs arabes avec l'objectif de glaner quatre médailles d'or : un objectif à la portée de nos judokas », a déclaré Bendjemaâ à l'APS. «Une stratégie de formation et de rajeunissement des athlètes a été mise en place à l'issue des Championnats d'Afrique de Yaoundé (16 au 18 avril 2011), où un constat avait été fait chez nos sélections dans le but de prétendre à de meilleurs résultats», a-t-il précisé. Concernant le travail accompli par l'instance fédérale afin de monter une sélection nationale capable de prétendre à de meilleures performances, le président de la FAJ s'est montré «réaliste et confiant pour l'avenir du judo algérien». «J'ai pu constater une évolution sur le plan technique où certains ont confirmé leur statut de judokas de haut standing. A vrai dire, nous aurons une équipe performante capable de représenter l'Algérie dans les événements internationaux d'ici à deux ans», a-t-il conclu. La sélection algérienne de judo abordera cette compétition arabe avec l'objectif de confirmer les résultats enregistrés lors des Jeux africains de Maputo où elle avait remporté 4 médailles d'or, trois d'argent et cinq de bronze.«Ce sont nos athlètes les plus en vue dans la discipline qui seront alignés lors de ce rendez-vous, où l'on s'attend à une forte participation des pays les plus cotés du monde arabe dans ce sport», a déclaré pour sa part, à l'APS, le directeur technique national (DTN), Salim Boutabcha, à l'APS. Le DTN s'est montré très confiant quant à la réalisation des objectifs tracés par l'instance fédérale lors des Jeux arabes de Doha.«Obtenir quatre médailles en vermeil est à la portée de nos judokas qui n'auront pas cependant la partie facile face aux autres concurrents, notamment ceux de Tunisie en dames et du Maroc et d'Egypte en messieurs », a-t-il ajouté. Concernant la préparation à ce rendez-vous sportif arabe, les judokas algériens n'ont pas connu d'arrêt. Le groupe de judokas, composé d'Amar Benikhlef, Soraya Haddad, Abderrahmane Benamadi et Meriem Moussa, a effectué du 21 au 29 novembre un stage à l'Institut français de judo. Ce quatuor avait au préalable pris part au Grand Prix IJF d'Amsterdam des 19 et 20 novembre dernier, où Soraya Haddad avait obtenu une médaille d'or qui lui a permis de marquer ainsi 200 points qui la placent au rang de 8e judokate mondiale au classement des 52 kg de la Fédération internationale de judo (FIJ).Ce bond salutaire renforce les chances d'une qualification directe de l'Algérienne aux prochains Jeux olympiques de Londres- 2012.

Liste des athlètes retenus
Messieurs :
Lies Saker (60 kg), Youcef Nouari (66 kg), Larbi Grini (73 kg), Abderrahmane Benamadi (81 kg), Amar Benikhlef (90 kg), Yacine Meskine (100 kg), Bilel Zouani (+100 kg), et Mohamed Amine Tayeb ( Open).
Dames : Saïdi Sabrina (48 kg), Soraya Haddad (52 kg), Meriem Moussa (57 kg), Kahina Saidi (63 kg), Aïcha Benabdallah (70 kg), Kaouther Ouallal (78 kg) et Sonia Asselah (+78 kg).

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable