Sports : TIR SPORTIF
Le pistolet et le tir à l'arc visent le podium


Le tir sportif algérien sera représenté aux 12es Jeux sportifs arabes de Doha (9-23 décembre 2011) dans deux épreuves : le pistolet et le tir à l'arc, avec un effectif de six tireurs. Les athlètes Fateh Ziadi, Amine Adjabi, Nacer Guerroudj, Adel Lacheheb, Badreddine Khelifi concourront dans l'épreuve du pistolet, alors que Yacine Sadek participera à l'épreuve du tir à l'arc.
Ils ont pour mission d'offrir à l'Algérie, une médaille d'or, deux en argent et deux en bronze. «Dans les pronostics que nous avons émis à la tutelle (MJS), le tir sportif algérien vise à Doha, le podium, surtout dans l'épreuve du pistolet en individuel et par équipes», a déclaré à l'APS, le directeur technique national (DTN), Salah Bouchiha. Les Algériens se présenteront au rendezvous arabe avec des ambitions réalisables, selon le DTN, faisant référence au niveau atteint par les tireurs algériens depuis les deux dernières années. «Notre équipe est toujours sur le podium arabe et a atteint un niveau optimal de préparation, et en comparaison avec les autres tireurs de la spécialité pistolet, nous pensons que notre équipe est en mesure de prendre l'or», a-t-il expliqué. En individuel, les chances algériennes reposent, beaucoup plus, sur Fateh Ziadi et Badreddine Khelifi qui possèdent des «potentialités indéniables pour figurer parmi les médaillés» lors des Jeux de Doha. «Nos tireurs sont dans une progression constante, grâce à un travail rigoureux et planifié élaboré depuis 2009, par la fédération. Ils ont participé à plusieurs compétitions internationales, dont les championnats d'Afrique et les Championnats arabes grâce auxquelles ils ont acquis beaucoup d'expérience. Les 12es Jeux sportifs arabes sont leur dernier objectif de l'année et ils les prennent beaucoup au sérieux», a souligné M. Bouchiha. Pour le rendez- vous qatari, la Fédération algérienne du tir sportif (FATS) a également jugé utile d'engager le jeune espoir Amine Adjabi, champion d'Afrique et arabe chez les juniors, et champion des derniers Jeux africains de la jeunesse. «C'est une des valeurs sûres du tir sportif algérien qui peut valoir beaucoup de satisfaction à l'Algérie. Il doit être bien pris en charge et travailler davantage pour poursuivre sa progression», explique-t-on à l'instance fédérale. Dans l'épreuve du pistolet, le responsable technique national redoute des adversaires comme les Koweïtiens, Qatari, Bahreïnis, entre autres qui seront, a-t-il averti «de très sérieux concurrents et qui participent à longueur d'année à des compétitions de haut niveau». Au tir à l'arc, la DTN a porté son dévolu sur le jeune Yacine Sadeg qui sera «seul contre tous» à Doha, dans une épreuve qui sera très relevée, avec la présence des meilleurs athlètes arabes. «Sadeg aura, sur les épaules, le lourd fardeau de se mesurer aux Qataris, Emiratis, Egyptiens, entre autres», explique Bouchiha. La sélection algérienne de tir sportif sera encadrée par l'entraîneur en chef, le Cubain Julian Rodolfo Benitez Rodriguez qui est secondé par l'ex-international de la discipline, Madjid Ferrat.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/12/07/article.php?sid=126868&cid=5