Monde : RUSSIE
Le Kremlin remplace le chef du renseignement militaire russe


Le Kremlin a remplacé hier le chef du renseignement militaire russe (GRU), qui a supervisé une large restructuration de cette puissante institution, a annoncé hier le ministère de la Défense.
«Le général Igor Sergoun a été nommé chef de GRU par décret du Kremlin», a déclaré un porte-parole du ministère à l'AFP sans plus de détails. Le général Sergoun remplace Alexandre Chliakhtourov, 63 ans qui a procédé depuis sa nomination en 2009 à une profonde réorganisation de cette organe, dont le fonctionnement est l'un des secrets les mieux gardés en Russie. Aucune information biographique n'a d'ailleurs été donnée sur le nouveau patron du renseignement militaire russe. Selon l'agence Ria Novosti, qui cite un responsable du ministère de la Défense, Alexandre Chliakhtourov, a atteint l'âge de la retraite et aucune autre raison pour son départ n'a été invoquée. La presse russe écrivait en septembre qu'il était sur le point de démissionner après avoir réduit de plus d'un millier le nombre d'officiers dans le cadre d'une réorganisation des services. Cette réforme, qui a vu le nombre de généraux passer de plus d'une centaine à vingt, a suscité des remous au sein du GRU. Créée sous le régime bolchevique en 1918, la Direction générale des renseignements (GRU) de l'état-major des forces armées russes a toujours été considérée comme une structure rivale du KGB, les services secrets de l'URSS.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable