Sports : À PROPOS DES INCIDENTS SURVENUS À L’ISSUE DE SON MATCH À SÉTIF
Communiqué de l’USM Alger


La SSPA-USM Alger dénonce la situation honteuse et scandaleuse que le club a vécue à Sétif le 24/12/2011. Ce qui devait être une rencontre de football entre deux équipes au passé prestigieux et qui continuent à briller dans les compétitions a failli tourner au drame.
Nous joueurs (U21) ont échappé à un lynchage en règle, leur bus a été caillassé et trois joueurs ont été blessés. Une plainte a été déposée au commissariat mais pour quelle issue ? Pourquoi l’absence à ce moment du service d’ordre ??? Notre équipe professionnelle a été la cible de toutes les provocations possibles et imaginables le jour du match et nous ne parlons pas des supporters qui sont partout les mêmes. Ajoutez à cette ambiance d’émeute le comportement déontologiquement inacceptable d’un arbitre, qui, au vu de l’attribution d’un nombre excessif de cartons jaunes à notre équipe (6 cartons) et aucun carton jaune à l’équipe adverse, a démontré son manque d’équité. Tous les téléspectateurs qui ont suivi le match ont vu l’agression du joueur Diss sur Bouazza que l’arbitre a qualifiée de coup de pied à l’adversaire sur la feuille de match, alors que d’autres qualificatifs techniques étaient plus adaptés à la situation, et ceci dans le but d’atténuer volontairement la gravité de la sanction. Quant au commissaire du match : M. Beghora, comment expliquer la présence sur la main courante d’au moins une centaine de personnes ; et c’est parmi ces personnes que se trouvaient les instigateurs de tous les incidents à la mi-temps, dans le couloir des vestiaires et à la fin du match durant laquelle plusieurs de nos joueurs : Zemamouch, Lemouchia, Yekhlef, Hamiti et Djediat, ont subi des agressions de toutes sortes, ternissant l’image du football et donnant un mauvais exemple à nos jeunes. A quoi, donc, a servi la présence de M. Beghora délégué du match ? Le football professionnel et le football tout court n’a pas besoin de ce genre de mise en scène. Tout ce qui peut servir le football est connu, les valeurs portées par ce sport populaire sont partagées par tous. Ne laissons pas les attardés et les incapables ralentir la marche vers le progrès, ne laissons pas parasiter l’environnement de ce sport-roi, pris en otage par des gens qui s'agrippent et s’accrochent pour freiner le développement d’un football prêt à leur échapper, s’il arrivait à prendre son envol. Cultivons ensemble les valeurs humaines véhiculées par ce sport, l’amitié, la fraternité et l’hospitalité, la générosité, le respect mutuel, l’humilité, la joie, l’enthousiasme et le bonheur d’être ensemble dans un stade, une pelouse, ou ailleurs. Défendons nos couleurs d’une manière saine, sportivement. Vive le football, partout dans notre cher pays, et vive l’amitié, avant tout. Mouldi Aïssaoui, directeur général

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable