Actualités : EN RAISON DE L’OPPOSITION DU COMITÉ DE VILLAGE AGOUNI-BOUFAL
Le projet de gaz naturel temporairement compromis à Souk El-Ténine


Nonobstant les assurances du premier magistrat de la commune de Souk El-Ténine (daïra de Maâtkas) au sujet du prochain raccordement du village Agouni-Boufal au réseau de gaz de ville, il n’en demeure pas moins que le projet en question risque d’être temporairement compromis en raison, précisément, de l’opposition du comité de village précité au passage de la principale conduite qui devra alimenter toute la circonscription de Maâtkas.
Ce comité revendique légitimement le raccordement du village au réseau, car initialement seuls le village de Tighilt Mahmoud, le lotissement Fekrane, le chef-lieu communal et une partie des villages de l’aârch Sidi Ali Moussa sont retenus, comme cela avait été conçu par la DEM (Direction de l’énergie et des mines, ex-DMI) en 2007, mais le plaidoyer effectué par le président de l’APC de Souk El-Ténine au sujet justement du raccordement des villages Agouni-Boufal, Aït-Izid, la partie non concernée de Sidi Ali Moussa et Ighil-Boulkadi, auprès de la wilaya a été fructueux : «L’étude est finalisée et déposée et l’avis d’appel d’offres sera incessamment lancé pour confier les travaux de raccordement des villages précités. Nous tenons encore une fois à rassurer la population que tous les villageois bénéficieront du gaz de ville sans exception ni distinction», a dit avec beaucoup de conviction M. Mohamed Klalèche, l’édile de Souk El- Tenine, qui venait de terminer de rédiger un communiqué à l’endroit des Téninois pour précisément les informer que tous les villages seront concernés par cet ambitieux projet. Il a tenu même à nous montrer dans son bureau le plan d’alimentation du village Agouni- Boufal effectué par le bureau d’études retenu. Il mérite de rappeler qu’en 2007, le «poste de détente» de la conduite devant alimenter la région devrait être érigé au village Aït-Ahmed, dans la commune voisine de Maâtkas, mais après le changement opéré dans l’itinéraire pour des raisons purement techniques et la décision prise par les autorités compétentes d’alimenter la daïra de Maâtkas depuis Beni-Douala, il a été convenu d’implanter le DP (poste de détente) au village Agouni- Boufal. La délimitation est conçue par les services techniques de la Sonelgaz et la DME et non par les élus. C’est pour cette raison qu’il y a eu toutes ces rumeurs autour de ce chantier. En somme, ce n’est qu’une question de temps pour enfin voir ce projet tant attendu par des milliers de ménages dans cette contrée se réaliser. Souhaitons, donc, que tous les malentendus soient dissipés et les équivoques levées pour que ce rêve de gaz de ville dans les villages soit effectif et qu’on en termine une fois pour toutes avec ces indésirables bonbonnes de gaz butane, qui sont de surcroît onéreuses et rares en pareille période.
Amayas Idir



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/12/27/article.php?sid=127909&cid=2