Mercredi 11 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Contribution
LE TERRORISME SUR LES LIEUX DE TRAVAIL
Une violation insidieuse des droits de l’homme

Par Kamel Rahmaoui(*)
«Je veux croire qu’au fond il ne se passe rien, mais enfin on en parle.»
(Molière. Le Tartuffe , 1-1)
Aussi curieux que cela puisse paraître, «Le terrorisme sur les lieux de travail» est l’expression employée par les Américains pour désigner le harcèlement moral ou psychologique en milieu professionnel (workplace terrorism) et renseigne, on ne peut mieux, sur la gravité de cette violence perverse. En Algérie, le harcèlement moral au travail ne cesse de se propager, notamment dans le secteur public, encouragé sans doute par l’absence d’un cadre juridique précis en mesure de sanctionner sur le plan pénal des tortionnaires d’une nouvelle génération, ainsi que par la saturation du marché de l’emploi qui oblige les malheureuses victimes à se murer dans un silence aussi étrange que dévastateur. La présente contribution a pour ambition d’ouvrir le débat sur cette épineuse question aux facettes multiples, laquelle, jusqu’à une récente date, appartenait au domaine des tabous. Nous examinerons donc successivement la définition du harcèlement moral, ses conséquences ainsi que la protection juridique des travailleurs victimes de violences psychologiques.
Suite...


De quoi l’immolé algérien est-il le nom ?

Par Ali Akika, cinéaste
Pour parler du phénomène de l’immolation en Algérie, j’emprunte le titre de cette contribution à un essai politique devenu un bestseller : De quoi Sarkozy est-il le nom ? ; son auteur n’est autre que le philosophe Alain Badiou. Les mots, les noms qui ont une histoire nous font remonter dans un passé que l’on croyait révolu. Hélas, ce passé nous hante de temps à autre. Les ruses et les aléas de l’Histoire jouent des tours à certaines sociétés qui peinent à s’éclairer aux lumières de leur époque.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site