Actualités : FAIBLE DISPONIBILITÉ DU HAUT DÉBIT
Benhamadi met en cause «l’absence de stratégie»


La faible disponibilité du haut débit en Algérie n’est pas due à une situation de monopole mais à l’absence d’une stratégie «claire» et d’un manque d’encouragement des opérateurs privés. L’aveu est de Moussa Benhamadi.
Nawal Imès Alger (Le Soir) - Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information s’est voulu formel : la situation de monopole n’est pas du fait d’Algérie Télécom mais résulte de «l’absence d’une stratégie claire» qui n’a pas encouragé les opérateurs privés à investir le créneau. Moussa Benhamadi expliquant son propos, ajoute que l’opérateur historique n’est en rien responsable de cette situation puisque la situation de monopole s’est de fait imposée mais que rien n’empêchait les opérateurs intéressés de se lancer dans le créneau puisque la loi les autorise à postuler à des licences pour le téléphone fixe. Il citera à ce titre l’exemple de Lacom, une expérience qui avait tourné court mais, dit-il, aujourd’hui, d’autres voies sont à explorer comme le Wimax. D’ailleurs, la commission nationale de large bande, haut et très haut débit, aura à réfléchir à tous ces aspects. Ses membres auront à formuler des propositions entrant dans le cadre du projet plus global de l’e-Algérie pour une vision nationale. Le ministre du secteur affirme que toutes les compétences sont appelées à faire part de leurs propositions dans le cadre de cette commission. Cette dernière devra élaborer les mesures réglementaires à mettre en place pour améliorer la généralisation du haut débit, la mise en place d’une stratégie, de réfléchir aux questions d’intégrité des réseaux et leur sécurité. Cette même commission aura à formuler des propositions pour l’optimisation de la fibre optique. Le message du directeur de l’Union internationale des télécommunications (UIT) ne souffre en ce sens aucune ambiguïté : il recommande à l’Algérie d’encourager la concurrence, de faire baisser les prix et de créer un environnement propice à l’investissement.
N. I.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable