Actualités : AFIN D’EXIGER UNE AMÉLIORATION DES CONDITIONS SOCIOPROFESSIONNELLES
Le personnel de Djenane El Mithak en grève


Le personnel de la résidence Djenane El Mithak a observé, hier matin, un arrêt de travail pour protester contre sa situation socioprofessionnelle.
«Lorsqu’il s’agit de préparer des cérémonies ou des dîners en l’honneur d’Abdelaziz Bouteflika et ses invités, nous sommes bel et bien considérés comme un personnel rattaché à la présidence de la République, mais dès que nous demandons une amélioration de notre situation socioprofessionnelle, ils nous disent que nous dépendons d’une EPIC !», dira un travailleur de la résidence de Djenane El Mithak qui a préféré garder l’anonymat. En effet, le 21 février dernier, un collectif de travailleurs a remis au directeur général de la résidence Djenane El Mithak, une plateforme de revendications, portant essentiellement sur la révision des grilles des salaires, l’amélioration des conditions de travail, notamment le manque d’effectifs. Le DG, qui a tout d’abord signifié aux contestataires que la décision ne lui revenait pas, leur a demandé un délai de deux mois pour répondre à leurs doléances. Chose que les travailleurs ont catégoriquement refusée, réduisant ainsi le délai à une semaine au maximum. Hier matin, le personnel de Djenane El Mithak, ne voyant aucune réponse favorable venir, a décidé de débrayer, en tenant un rassemblement devant l’accès principal de la Résidence.
Mehdi Mehenni

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable