Mardi 13 Mars 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Le Soir Retraite
Courrier des lecteurs
REQUÊTE À M. LE MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE
Régularisation des pensions de retraite d’une partie des cadres, officiers supérieurs

Monsieur le ministre,
Devant l’indifférence de vos services concernés tant sur le plan de la communication à informer leurs administrés sur leurs droits, que sur celui de leur souci de l’équité à lever cette injustice discriminatoire imposée abusivement à une partie du personnel cadres de l’institution, nous, cadres officiers supérieurs à la retraite, avons l’honneur de venir dans un ultime recours solliciter votre intervention pour nous rétablir dans nos droits, rien que nos droits, au même titre que l’autre partie sélective de nos collègues déjà régularisés en matière d’indemnités liées aux fonctions précédemment assumées.
Suite...


POINT DE VUE
Justice sociale à l’algérienne

Pendant que les petits retraités de la Fonction publique quémandent un peu de dignité et de respect et que les retraités sans conditions d’âge et proportionnelle sont poussés vers la mendicité et la précarité, voilà que les hauts fonctionnaires retraités et actifs (les décrétés) viennent d’obtenir une augmentation mensuelle de 60 000 à 100 000 DA chacun. Suite...


LIBRE DÉBAT
Les retraités smicards et les élections

Depuis le 1er janvier 2012, le SNMG est fixé à 18 000 DA. De ce fait, la pension de retraite applicable aux moudjahidine est de 18 000 DA x 2,5%, soit 45 000 DA. Celle des retraités smicards est de 18 000 DA - 25%, soit 13 500 DA ; leur SNMG ayant été amputé d’un point de son montant par une loi scélérate votée en 1984, dans l’illégalité, par une APN dont le mental de la majorité des membres obéissant aux ordres reçus relevait plus de la gériatrie que de la politique. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site