Mardi 20 Mars 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
L’isoloir cache bien des choses…

Par Maamar Farah
Au moment où ils montaient leurs affaires à l’intérieur et à l’extérieur du pays, ils nous vendaient la Révolution socialiste avec de beaux discours. Sur les traces de la perestroïka, ils changeaient de cap : réforme par-ci, réforme par-là, mais leurs affaires se consolidaient… Aujourd’hui, ils prônent l’économie de marché. Mais il n’y a ni capitalisme, ni Bourse ; il n’y a que l’import-import et l’immense souk de l’économie informelle…
Suite...


SALON DE L’AUTO
Des ventes au-delà des attentes

Au cinquième jour du Salon d’Alger, l’engouement des visiteurs a marqué un léger recul par rapport à l’afflux mémorable des deux premiers jours. Suite...


SANTÉ
Les praticiens spécialistes reprennent la grève

Pour le Dr Mohamed Yousfi, l’invitation adressée au Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique par le ministère de la Santé, pour une rencontre de concertation, n’est qu’une manœuvre visant à tromper l’opinion publique et surtout à servir d’alibi auprès de la justice. La grève de trois jours annoncée pour aujourd’hui est maintenue. Suite...


MOHAMED ABDELAZIZ, PRÉSIDENT DE LA RASD :
«Les Français sont plus royalistes que le roi»

«C’est parce que la France le soutient que le Maroc continue à piétiner la légalité internationale», n’a cessé de répéter le président de la République arabe démocratique sahraouie (RASD), hier, sur les ondes de Radio Algérie International. Suite...


FIN DU 11e CONGRÈS DE L’ONM
Les moudjahidine insistent sur la criminalisation du colonialisme

Le 11e congrès ordinaire de l’Organisation nationale des moudjahidine s’est achevé dimanche soir. Le congrès a insisté sur le principe de la criminalisation du colonialisme par l’Etat algérien. Suite...


ABANE RAMDANE, LES ACCORDS D’ÉVIAN, L’ACTUALITÉ FRANÇAISE...
Les vérités de Daho Ould Kablia

«On a accusé un retard de quarante ans (...). L’Algérie aurait été une réelle démocratie si les négociateurs des Accords d’Evian et les membres du GPRA n’avaient pas été empêchés de gouverner après l’indépendance.» C’est là une des convictions livrées par Daho Ould Kablia, qui a rangé trois heures durant sa casquette de ministre de l’Intérieur pour mettre l’habit de l’ex-cadre du Malg, pour l’évocation du processus ayant abouti à la conclusion des Accords d’Evian, le 19 mars 1962. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site