Lundi 09 Avril 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Économie
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
Osez !

Par Maamar Farah
Provocation de Belmokhtar qui «visite» notre consulat de Gao… Confirmation du caractère religieux de ces groupes terroristes (application de la Charia)… Nouvelles peu rassurantes des six otages algériens enlevés par le Mujao (qui a déjà fait exploser la gendarmerie de Tam) : c’est une véritable déclaration de guerre à notre pays !
Suite...


DIPLOMATES ALGÉRIENS OTAGES AU MALI
Le flou total

Libérés ou toujours détenus par leurs ravisseurs ? Telle a été la question qui a sonné l’alerte hier, jusqu’en fin d’après-midi, au niveau des rédactions. Dans la journée, des informations ont fait état de leur libération. Des informations que les autorités n’ont, cependant, ni confirmées ni infirmées. Suite...


FLN : ALORS QUE GOUDJIL ANNONCE UNE «TRÊVE»
Réunion du comité central sans Belkhadem

Les choses se compliquent pour le Front de libération nationale à moins d’une semaine du lancement officiel de la campagne électorale. Les contestataires de l’actuel secrétaire général passent carrément à l’offensive et se donnent rendez-vous, aujourd’hui même lundi, à partir de 10h au siège du parti à Hydra, pour proclamer le retrait de confiance à Abdelaziz Belkhadem. Suite...


PROCÈS DE L’AFFAIRE ACHOUR ABDERRAHMANE-BNA
La défense promet des «révélations fracassantes»

L’audition des mis en cause dans le procès de l’affaire Achour Abderrahmane-BNA s’est poursuivie hier pour la seconde semaine. Ce dimanche, le président du tribunal criminel a entamé l’audition du troisième groupe qui compte notamment les beaux-frères de Achour Abderrahmane, ses amis et le directeur régional de la BNA. Suite...


COUP D’ENVOI DE LA CAMPAGNE DU FFS POUR LES LÉGISLATIVES EN FRANCE
«Le boycott aujourd’hui serait une coquetterie intellectuelle»

De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed
Les élections législatives du 10 mai «ne vont pas provoquer la rupture politique» ; elles ne reposent «sur aucun dispositif incontesté et incontestable de régularité et crédibilité » et cependant le FFS, qui fait lui-même ce constat, y participera, selon Samir Bouakouir, représentant du parti à l’étranger et candidat FFS pour la zone nord de la France. Le parti ira, affirme-t-il, «jusqu’au bout de cette consultation». Partant, qu’est-ce qui justifie cette position pour le moins paradoxale ?
Suite...


Carnet de campagne

Dernière ligne droite avant le lancement officiel de la campagne électorale. Les partis politiques ayant bouclé leurs listes, péniblement pour certains, peaufinent leurs stratégies de campagne. Les chefs de file des partis, les têtes de liste redoublent d’efforts pour être visibles dans un champ politique qui a vu l’arrivée de dizaines de partis nouveaux bien décidés à concurrencer les formations qui ont déjà un ancrage. Tour d’horizon de la dernière semaine de précampagne. Suite...


ILS ONT ÉTÉ EMBARQUÉS AVANT MÊME D’ENTAMER LEUR MARCHE
La chasse aux gardes communaux

Dimanche 8 avril 2012. Il est 8h30. Alger se réveille sur fond de rumeurs. La présence policière n’est pas à l’ordinaire et chacun s’adonne à des interprétations. Que se trame-t-il ? Des policiers, nombreux, dans les quartiers abritant des hôtels à moyenne bourse, procèdent au contrôle d’identité de personnes de passage. Du côté de la gare routière Kharouba, un dispositif anti-émeute impressionnant est mis en place. «Une marche ou un rassemblement se prépare», devinent des passants. Suite...


YAKOURENE
APRÈS L’EXPLOSION D’UNE BOMBE SUR UN ADOLESCENT
La population s’insurge

«Personne n’est à l’abri, à qui le tour ?» C’est le slogan adopté par les Yakourénois pour dire leur ras-le-bol au lendemain de l’explosion d’une bombe qui a déchiqueté, mercredi, en début de soirée, le pied d’un jeune garçon de 16 ans, à 150 m du village. La banderole accrochée sur un camion pour barricader la RN 12 jeudi, en signe de protestation contre l’insécurité ambiante qui règne dans les villages reculés de la commune, traduit le sentiment de toute une population qui, «après les bombes du colonialisme, subit les bombes du terrorisme». Suite...


PERTURBATION DU MARCHÉ DE LA POMME DE TERRE
Retour à la normale à partir du mois de mai

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, a déclaré hier que la crise de la pomme de terre est conjoncturelle. Il a aussi imputé la hausse vertigineuse des prix aux dernières intempéries, qui ont, selon lui, perturbé le marché du produit fortement consommé. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site