Dimanche 01 juillet 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
La loi du marché… illiquide !

Par Maamar Farah
Moi, j’y connais rien en finances capitalistes. Le seul lien que j’ai avec ce monde impénétrable fut et demeure ce placement que j’ai fait il y a plus d’une décennie dans l’acquisition d’actions «Aurassi».
Suite...


BAC SESSION 2012
58,84% de taux de réussite

Le ministère de l’Education nationale a annoncé, hier samedi, un taux de réussite au baccalauréat session 2012 de 58,84%. Ce taux est en légère baisse par rapport à celui de la session de juin 2011 qui était de 62,45% et qui a été jugé par la tutelle comme étant un taux record depuis l’indépendance. Suite...


CANICULE
Les urgences des hôpitaux très sollicitées

En ces périodes de canicule, les services des urgences des hôpitaux de la capitale enregistrent l’arrivée d’un grand nombre de personnes âgées, le plus souvent cardiaques ou asthmatiques souffrant de difficultés respiratoires. Suite...


TRANSPORT AÉRIEN
Air Algérie ambitionne d’adhérer à une alliance

La compagnie aérienne nationale Air Algérie ambitionne d’adhérer à une alliance, un accord de partenariat entre compagnies internationales, à l’horizon 2016. Suite...


24 harraga, dont une femme enceinte, interceptés dans les eaux internationales

Les tentatives d’émigration clandestine reprennent de plus belle ces dernières semaines en direction des côtes espagnoles. Et le profil du seul jeune chômeur harague a bien changé, si l’on s’en tient à cette interception ce vendredi de 24 jeunes au large des côtes algériennes. Suite...


1962-2012 : OÙ EN SOMMES-NOUS CINQUANTE ANS APRÈS ?
7 et fin - L’avenir

Par Nour-Eddine Boukrouh
noureddineboukrouh@yahoo.fr

Nous sommes arrivés au terme de cette série sur le cinquantenaire de l’Indépendance. Le retour au passé était nécessaire pour tenter de trouver un sens à notre histoire lointaine et récente et se faire une idée de ce que pourrait être notre avenir. Où en sommes-nous donc cinquante ans après ? Nous sommes toujours suspendus entre une tragédie qui n’est pas tout à fait terminée et un avenir dont on peut deviner les lignes dans la lecture du présent et l’observation et l’analyse des tendances qui le dominent.
Suite...


Dernier sondage
Le taux de 58,84% de réussite au baccalauréat vous semble-t-il satisfaisant ?
Oui : 37,22 %
Non :
51,59%
Sans opinion: 11,19%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site