Le Soir Santé : PRÉPARATION DE LA SEMAINE
Masque à la tomate


Recette pour peau grasse. La tomate tonifie et affine l'épiderme. Ses propriétés sont désinfectantes, assainissantes et purifiantes dans le traitement des peaux grasses.
Ingrédients :
• 2 tomates bien mûres
• 4 cuillères à soupe de farine
• 2 cuillères à café d’huile de noisette ou une huile végétale de votre choix.
Préparation :
Mixez les tomates jusqu’à obtention d’une pâte uniforme. Mélangez la farine, l’huile et la purée de tomate sans laisser de grumeaux et appliquez sur le visage 15 minutes. Rincez à l’eau fraîche et hydratez-vous à l’aide d’une crème.

Le marrube
Plante médicinale avec un effet expectorant et fluidifiant, indiquée en cas de toux ou de bronchite, se présente souvent sous forme de tisane. On récolte les fleurs (et feuilles) de marrube (merriouet) en général de juin à septembre. Dans différentes cultures et civilisations (chez les anciens Egyptiens par exemple), le marrube blanc a très souvent été utilisé pour soigner diverses affections respiratoires. De nos jours, on continue parfois à le recommander pour cette indication (même si ce n’est pas une plante de première attention comme le thym par exemple) en particulier en cas de bronchite ou de toux. Certains spécialistes en phytothérapie recommandent aussi cette plante en cas de troubles du foie.

Sachez que...
Les épinards perdent 90% de leurs vitamines C en 3 jours lorsqu’ils sont conservés à température ambiante, et 80 % lorsqu’ils sont conservés sept jours au frigo.

Découvrez
La pelure de la tomate contient davantage d’antioxydants (composés phénoliques, vitamine C et lycopène) que sa chair et ses graines. Comme les produits dérivés de la tomate (telles la pâte ou la sauce tomate) sont plus concentrés, ils contiennent généralement plus de nutriments et de composés antioxydants, tel le lycopène. Par exemple, à poids équivalent, le contenu en antioxydants de la pâte de tomate serait de 3 à 6 fois plus élevé que celui de la tomate fraîche.

Le saviez-vous... ?
Pas étonnant qu’on dise du concombre qu’il est rafraîchissant. Dans les périodes de canicule, tandis que tout devient brûlant au toucher, le concombre reste frais. Même en plein soleil, sa température interne est de 6 à 8 degrés, plus basse que la température ambiante.

Des jonquilles pourraient aider contre la dépression
Les jonquilles qui poussent en Afrique du Sud renferment une substance qui permettra de développer un traitement contre la dépression, selon des chercheurs danois. Une équipe de scientifiques de l’Université de Copenhague, au Danemark, avait déjà découvert que ces plantes contenaient une substance qui influe sur les mécanismes à l’œuvre dans le cerveau en cas de dépression. Ils viennent désormais de constater que ce composé peut aussi franchir la barrière hémato-encéphalique, l’un des principaux défis à relever dans le développement de nouveaux médicaments. «Les vaisseaux sanguins du cerveau demeurent souvent imperméables à la plupart des substances. Il est donc très important de découvrir qu’ils peuvent traverser cette ligne de défense», a expliqué l’auteur principal de cette étude, Birger Brodin. Il faudra toutefois plusieurs années de recherche supplémentaires avant que ce nouveau composé puisse déboucher sur un médicament. «C’est le début d’un long processus, et il nous faudra du temps avant de parvenir à déterminer quelle substance en particulier pourrait être utilisée pour développer un nouveau traitement», a indiqué le professeur Brodin. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Journal of Pharmacy and Pharmacology.

Plus un homme tarde à être père, plus ses enfants vivront longtemps !
Résultat surprenant. Lorsqu’un homme avance dans l’âge, il transmet à sa descendance la capacité de vivre plus longtemps en lui fournissant des télomères plus longs. Davantage d’investigations sont malgré tout requises pour éclaircir entièrement les mécanismes responsables. Attention à l'interprétation également : cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut retarder l’échéance pour devenir père... Peut-on prédire l’espérance de vie ? La question fascine les scientifiques qui tentent de décrypter les signes biologiques laissés par l’organisme. L’un d’entre eux a particulièrement retenu leur attention : la longueur des télomères. Ces régions de l’ADN se situent à l’extrémité des chromosomes et protègent le génome et l’information qu’il contient. Lors de chaque division, les télomères se raccourcissent un peu plus jusqu’à ne plus exercer leur rôle. Ainsi, on remarque que leur longueur permet de donner une idée sur le temps qu’il reste à vivre. De manière assez inattendue, des chercheurs de la Northwestern University (Illinois) viennent de faire une découverte qui concerne justement ces coiffes d’ADN. Les enfants nés de pères âgés héritent de télomères plus longs que ceux conçus par des papas plus jeunes, ce qui se traduit aussi par une espérance théorique plus importante. Les hommes doivent-ils attendre pour se reproduire ?

La pêche
Les pigments flavonoïdes (abondants dans les pêches colorées de rouge) augmentent la résistance des petits capillaires sanguins. Un effet bien utile l’été, lorsque le soleil et la chaleur mettent à rude épreuve le système circulatoire.

La pastèque
On a constaté qu’elle avait des vertus dermatologiques. Pour avoir un joli teint, placez des morceaux sur le visage jusqu’à ce que le suc ait séché.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable