Le Soir Santé : CALCULS RÉNAUX
L’eau, le meilleur des remèdes


Aujourd’hui encore, les personnes qui en souffrent vous le confirmeront : les calculs rénaux sont extrêmement pénibles.
Hommes et femmes sont également concernés même si l’on observe plus souvent la maladie chez l’homme. Les symptômes sont les suivants : douleurs au dos, sur les côtés, à l’aine, à l’abdomen et aux parties génitales. Faire des mouvements et uriner peut provoquer des douleurs intolérables. Les facteurs de la maladie sont divers : climat, âge, déshydratation, excès de calcium et hérédité. Seul un diagnostic médical vous confirmera la présence de calculs rénaux. très souvent, ils devront être retirés par la chirurgie. Par contre, si les rayons X ont montré des calculs plutôt friables et qui peuvent être expulsés, il existe des moyens d’améliorer leur passage vers l’extérieur.
- En trop grande quantité, la vitamine B6 peut être nuisible. Consommez-en néanmoins en choisissant des aliments qui en sont riches : poisson, poulet et céréales entières. Certaines études ont montré que le riz brun peut prévenir la formation des calculs.
- La vitamine A est connue pour favoriser le bon fonctionnement du calcul urinaire, ce qui a pour conséquence de ralentir la formation des calculs rénaux. Vous pouvez trouver toute la vitamine A dont vous avez besoin dans des aliments comme les brocolis, les carottes, les patates douces, les abricots et tous les fruits et légumes jaunes et verts.
- Trop de vitamines D à l'inverse peut provoquer un excès de calcium et la formation des calculs. Si vous avez déjà des calculs, réduisez votre consommation de sel afin de diminuer le risque de formation. Le calcium est le principal ennemi : veillez à ne pas en faire une consommation excessive.
- Certains calculs naissent quand le corps n’évacue pas correctement l’acide oxalique. Les aliments qui contiennent la substance qu’il vous faut éviter sont les haricots, les myrtilles, le céleri, le chocolat, le raisin, le poivre, le persil, les épinards et les melons.
- Le meilleur des remèdes est de boire toute l’eau que l’on peut. L’eau dilue l’urine et ainsi les minéraux qui s’agrègent en cailloux sont moins concentrés. Pour les experts, il faut boire de telle manière que les urines de la journée soient égales à deux litres par jour.
- Buvez des quantités importantes d’eau par jour, 10 verres de 30 ml ne sont pas excessifs, particulièrement si vous avez déjà eu des calculs et qu’ils sont susceptibles de se reformer.
- Les personnes qui ont tendance à faire des calculs rénaux pourront utiliser les plantes médicinales suivantes : Remarque : les infusions peuvent être bues 2 à 3 fois par jour.
- L’ail, sous forme de condiment dans la cuisine.
- Le citron, en jus chaque matin
- Le genièvre (ârâr), en tisane
- L’ortie (horeïque), en infusion pour prévenir les calculs urinaires
- Le géranium en tisane : 1 cuillerée à dessert pour une tasse
- Tisane de queues de cerises à l’effet diurétique : coupez 10 g ou une cuillère à soupe de queues de cerises fraîches ou séchées en plusieurs tronçons. Mettez les queues de cerises coupées dans une casserole avec 500 ml d’eau froide. Portez à ébullition les queues de cerises. Une fois à ébullition, maintenez 5 minutes le mélange à ébullition. Laissez encore infuser (en arrêtant de chauffer) environ 20 minutes. Filtrez. Buvez cette décoction jusqu’à 3 fois par jour, le fait de beaucoup boire est aussi très efficace en cas d’infections urinaires.
Les cacahuètes
On conseille de manger une poignée de cacahuètes grillées au moins 4 fois par semaine pour réduire son risque de maladies cardiovasculaires. Elles contribueraient aussi à réduire le risque de cancer du colon, de calculs biliaires et de maladie dAlzheimer.
Soigner l’arthrite avec de la cannelle
Les patients souffrant d’arthrite peuvent prendre tous les jours, matin et soir, une tasse d’eau chaude avec 2 cuillères à soupe de miel et 1 cuillère à café de cannelle en poudre. Si elles sont prises régulièrement, même l'arthrite chronique peut être guérie. Dans une recherche menée à l’Université de Copenhague, ils ont constaté que dans un intervalle d’une semaine, sur les 200 personnes qui ont été traitées, pratiquement 73 patients étaient totalement soulagées de la douleur. En un mois, presque tous les patients qui ne pouvaient pas marcher ou se déplacer à cause de l’arthrite, ont commencé à marcher sans douleur.
Le poivron
Le poivron, ou piment doux, est une véritable boîte à graines. Capsicum annuum tire l’origine de son nom du latin capsa qui veut dire boîte et annuum annuel. Les poivrons sont pauvres en calories et très riches en vitamines C. Ils sont donc excellents pour la santé. Ils ont un effet revivifiant et des qualités antiseptiques, ils stimulent le système digestif.
Qu’est-ce qui est le plus sale dans une chambre d’hôtel ?
Si vous partez bientôt en vacances ou si vous voyagez pour affaires, sachez-le : l’une des choses les plus contaminées que vous puissiez rencontrer dans une chambre d’hôtel n’est pas le lit ni même la poignée de porte. C’est la télécommande du téléviseur. Avec les commutateurs des lampes de chevet, c’est l’un des objets le plus contaminé dans les hôtels, selon une nouvelle étude américaine. Les chercheurs ont relevé des niveaux élevés de bactéries fécales et autres bactéries potentiellement nuisibles sur ces objets d’usage courant. Les éponges et serpillières utilisées pour nettoyer les chambres figurent également sur cette liste, ce qui pourrait poser un risque de contamination croisée de chambre en chambre. Pour cette étude, présentée à la réunion annuelle de l'American Society for Microbiology, des chercheurs ont relevé les niveaux de bactéries sur 19 surfaces dans neuf chambres d’hôtel différents au Texas, en Caroline du Sud, et dans l’Indiana. Ils ont ensuite comparé les niveaux de contamination par bactéries, en particulier bactéries fécales et aérobie, dans chacun des échantillons. Dans l’ensemble, les chercheurs ont trouvé des bactéries fécales présentes sur 81% des échantillons. Ce n’est pas surprenant, puisque quelques-uns des échantillons les plus contaminés provenaient de la cuvette des toilettes et du lavabo. Mais l’étude a également montré des niveaux élevés de contamination sur les télécommandes de la télévision, les téléphones, les tapis et les commutateurs de lampe de chevet. La surface la moins contaminée était la tête de lit.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable