Actualités : SONATRACH RASSURE SES CLIENTS
«Des quantités supplémentaires de gasoil et d’essence seront assurées»


Toutes les dispositions ont été prises pour satisfaire la demande nationale en produits pétroliers. Des appoints seront également importés. C’est ce qu’a affirmé Sonatrach dans un communiqué.
Dotée d’une capacité de traitement de pétrole brut de plus de 22 millions de tonnes par an, la compagnie nationale pétrolière ambitionne de passer au-delà de 25 millions de tonnes par an et de 5 millions de tonnes par an de condensât, soit plus de 30 millions de tonnes de charges traitées, à l'issue d'un programme d'investissement pour la réhabilitation des raffineries de Skikda, Arzew et d'Alger. «La production de gasoil sera assurée avec une quantité supplémentaire de plus de 3 millions de tonnes par an, soit près de 10 millions de tonnes globalement. Pour les essences, la production passera à plus de 4 millions de tonnes par an», a indiqué le même communiqué, précisant que toutes les raffineries pourront produire de l’essence sans plomb. Mis en œuvre sur des raffineries en marche, ce programme permettra également de «sauvegarder la capacité actuelle de raffinage sur les prochaines années, de produire des carburants essences et diesel aux normes européennes et de disposer d'une chaîne de production des aromatiques (benzène et paraxylène) plus développée afin d'initier des projets pétrochimiques en aval du raffinage», précise-t-on encore. S’agissant de la raffinerie d’Arzew, les travaux sont achevés et les installations sont en production avec une capacité de production qui est passée de 2,5 millions de tonnes par an à 3,75 millions de tonnes par an, soit plus de 50%, selon Sonatrach. Quant à la raffinerie de Skikda, dotée de deux unités intégrées de 7,5 millions de tonnes chacune, «seule une partie sera à l’arrêt pour assurer les raccordements nécessaires. La seconde partie reste en fonctionnement». Pour la campagnie pétrolière, ces réalisations viennent conforter l’approvisionnement du marché national qui connaît une croissance sans précédent. D’ailleurs, d’«autres projets de développement de raffinage sont en cours de mise en œuvre pour sécuriser les approvisionnements du marché national sur le moyen et long terme», ajoute la même source.
Synthèse Rym N.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable