Actualités : FRONT EL MOUSTAKBAL
L’université d’été en septembre


Dans une réunion tenue hier au siège du parti à Jolie Vue, dans la commune de Kouba, à Alger, le SG du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a exhorté les coordinateurs au niveau des wilayas à donner plus d’autonomie aux responsables communaux pour préparer la prochaine échéance électorale.
Trois points essentiels ont été ainsi abordés lors de cette réunion. En l’occurrence, la situation organique du parti, la préparation de l’université d’été du parti et les élections locales d’octobre prochain. M. Belaïd a précisé, dans son allocution d’ouverture, que 55 000 cartes d’adhésion ont été imprimées et confiées aux coordinateurs de wilaya pour les distribuer, dont 5 000 à l’étranger. Il a révélé par la suite que le conseil national du parti a décidé d’organiser l’université d’été en septembre prochain pour des raisons de commodité : «Il est difficile de trouver des lieux d’hébergement maintenant.» Et d’ajouter : «Les militants doivent prendre en charge les frais d’hébergement.» Un débat est enfin ouvert à l’occasion et les coordinateurs de wilaya ont fait part des difficultés qu’ils rencontrent sur le terrain pour «mobiliser» des candidats, notamment des femmes. «Il y a des communes où aucun parti ne pourrait dénicher une seule femme pour la porter candidate», souligne-t-on. Le SG du parti a insisté pour dire que l’essentiel pour lui est de continuer à militer. «Je pense qu’il y a eu une déception générale après les législatives de mai dernier, parce que les gens s’attendaient à un changement. Je dirai que nous sommes au début de notre chemin. Nous n’avons eu notre agrément qu’en mars et notre participation aux élections était pour promouvoir le parti. L’essentiel est de continuer à militer», a-t-il conclu.
L. H.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable