Actualités : CANICULE
Les urgences des hôpitaux très sollicitées


En ces périodes de canicule, les services des urgences des hôpitaux de la capitale enregistrent l’arrivée d’un grand nombre de personnes âgées, le plus souvent cardiaques ou asthmatiques souffrant de difficultés respiratoires.
Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir) - Le mois de juin se clôture sur des températures élevées et celui de juillet s’annonce d’ores et déjà particulièrement chaud pour cet été 2012. Les grandes chaleurs enregistrées au cours de ces derniers jours indisposent de plus en plus de citoyens surtout les personnes âgées. Les services des urgences du centre hospitalo-universitaire de Mustapha-Pacha a accueilli ce vendredi en fin d’après-midi une dizaine de personnes pour la plus part septuagénaires souffrant de problèmes respiratoires. «Nous avons reçu beaucoup de cardiaques et d’asthmatiques. Certains ont été transférés au service de réanimation d’autres ont carrément été orientés vers le service de cardiologie. Nous avons dû en garder quelques-uns, plus longtemps que d’habitude, et une personne souffrant d’un problème cardiaque a dû être hospitalisée», dira une infirmière. Selon bon nombre d’individus rencontrés sur les lieux, la chaleur qu’il fait en ce moment complique l’état de certains malades. «Je souffre à la base d’un problème d’hypertension et la température excessive fait encore accentuer ma maladie. Je suis sortie ce matin pour faire des courses au marché de Meissonier lorsque j’ai senti un malaise profond. Heureusement que des personnes charitables m’ont transporté au service des urgences. Le médecin m’a expliqué que ce n’était pas très grave mais qu’il fallait seulement éviter de sortir lorsqu’il fait très chaud», dira une vieille dame interrogée au service des urgences de l’hôpital Mustapha- Pacha. Les régions souffrant le plus de cette canicule sont celles du sud-est de la capitale, telles Baraki et l’Eucalyptus, où les températures sont les plus élevées. Les hôpitaux de Zmirli et de Rouiba ont reçu un grand nombre de personnes pour des problèmes respiratoires.
M. M.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable