Sports : BEACH-VOLLEY
Une grande finale


Il faut avouer que les absents ont eu tort de rater le spectacle organisé sur l’esplanade de la Grande-Poste d’Alger, lors de la troisième étape du 4e circuit national féminin de beachvolley, organisé annuellement en étroite collaboration par la société Faderco Hygiène et la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB). Sur le plan sportif, c’est la paire Yaâkoubi- Chettout de Chlef qui s’est imposée aux dépens du binôme Berkioun-Abbas de Béjaïa sur le score de 2 sets à 0 (21-19 et 21-17).
Pour revenir à l’organisation matérielle de ce week-end algérois, il faut avouer, et c’est l’avis de beaucoup de spectateurs, qu’elle a été satisfaisante dans son ensemble. D’ailleurs, les services de l’APC d’Alger-Centre ont mobilisé un personnel et un camion-citerne durant les deux jours de compétition sans oublier la sécurité. En plus, les membres de la Ligue de la wilaya d’Alger de volley-ball n’ont ménagé aucun effort pour contribuer à la réussite de cet événement. Avec un décor très attrayant, les personnes de passage ainsi que la population de ce quartier et des alentours ne se sont pas fait prier pour venir en masse assister aux rencontres. En étant présent sur les lieux, un fait a attiré notre attention et qui a fortement contribué à donner une fraîcheur à ces moments-là. Il s’agit de l’animation simple et attrayante assurée par Merrouche Hamid. Sur fond de musique très entraînante, il a su mettre à l’aise tous les présents et même les joueuses qui étaient loin d’être importunées par ses prises de parole tout au long des sets. Comme annoncé, Chlef a été à l’honneur à la Grande-Poste qui trônait sur ce terrain bien sablonné. Grâce à la maîtrise de ses deux représentantes, cette wilaya se retrouve pour la deuxième fois sur la plus haute marche du podium. Le hasard a voulu que les deux paires qui se sont imposées à Oran et à Tlemcen animent la finale d’Alger. Pour arriver à égayer les présents lors de cette ultime rencontre disputée en deux sets de 21 points chacun, Yaâkoubi-Chettout de Chlef et Berkioun-Abbas de Béjaïa ont dominé leurs adversaires du premier tour avant d’aller aux quarts de finale. Là, elles ont pris le meilleur, respectivement sur la paire Kaci-Abbas de Tizi Ouzou et El Kouche-Nekia d’Oran. En demi-finale, le duo de Chlef gagne devant celui de Blida constitué de Dendani et Zouati et les Béjaouies Berkiouen-Abbas prennent le dessus sur le duo Fredj- Boussaâdia de Béjaïa à Béjaïa. Rappelons que chaque étape réunira douze paires scindées en quatre groupes de trois paires. Les deux de chaque groupe se qualifieront pour les quarts de finale. Huit équipes seulement se qualifieront d’une étape à une autre. Les points cumulés pendant les cinq étapes seront comptabilisés pour définir les meilleures paires qui disputeront la grande finale de Béjaïa où il y aura 16 paires.
O. K.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable