Lundi 16 juillet 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



DROIT DU TRAVAIL
Le marchandage de main-d’œuvre, c’est fini !

C’était à la limite de l’esclavage ! Des «exploiteurs intermédiaires » se sont glissés dans les rapports entre les travailleurs et les compagnies pétrolières, notamment pour faire descendre les salaires au niveau marqué par la misère. Aboli en Europe au XIXe siècle déjà, ce n’est que maintenant que l’Etat algérien compte interdire le marchandage de main-d’œuvre. Suite...


ÉLECTRICITÉ
Les coupures restent à cerner

Les coupures d’électricité, de plus en plus récurrentes, restent cependant à cerner de manière exhaustive. Suite...


ACTIVEMENT RECHERCHÉ DANS L’AFFAIRE DE L’EX-WALI DE BLIDA
Djamel Boukrid arrêté

De sources crédibles, nous apprenons que l’homme d’affaires Djamel Boukrid, cité dans l’affaire de l’ex-wali de Blida, Mohamed Bouricha, a été arrêté hier à Boufarik. Suite...


SOUS RÉSERVE DE CONDITIONS
L’ouverture des mosquées tolérée au-delà des tarawih

Le ministère des Affaires religieuses lâche du lest. Il autorisera les mosquées à rester ouvertes toute la nuit durant le Ramadan pour l’accomplissement des prières surérogatoires, notamment la prière dite de «tahadjoud». Seules conditions : l’interdiction de l’usage des amplificateurs sonores et la présence obligatoire de l’imam. Suite...


EN PRÉVISION D’UNE GRANDE ACTION
Les gardes communaux se donnent rendez-vous à Blida, dès aujourd’hui

Les gardes communaux ne désarment pas. Ils comptent donner une autre preuve de leur détermination à aller au bout de leur mouvement à travers une action de grande envergure les prochains jours. Suite...


Contradictions françaises

Badr Eddine Mili nous écrit : En suivant, à la télévision, le défilé militaire du 14 Juillet sur les Champs-Élysées, où l’armée française a déployé 5 000 hommes puissamment équipés, j’ai relevé que parmi les blindés qui descendaient la célèbre avenue, face à la tribune officielle, il y en avait un qui portait le nom de baptême de «Constantine 1837», en référence, certainement, à la bataille au cours de laquelle les généraux Saint Arnaud, Damremont et Perrégaux tentèrent, en vain, de conquérir la ville rebelle. Suite...


Dernier sondage
Pensez-vous que la visite du ministre français des Affaires étrangères en Algérie réussira à améliorer les relations entre les deux pays ?
Oui : 39,86 %
Non :
55,23 %
Sans opinion: 4,91 %

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site