Samedi 18 août 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Chronique du jour
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Soirmagazine
ATTITUDES
Urgences

Par Naïma Yachir
[email protected]

Il est 2h du matin. Nafissa, la cinquantaine bien entamée, est tirée de son sommeil par des douleurs atroces qui lui cisaillent l’abdomen. Elle court aux toilettes prise d’une diarrhée carabinée. Courbée, elle serre son ventre, incapable de bouger. Elle tremble de froid et claque des dents, même si, ce jour-là, le thermomètre affichait 35 degrés. Aidée par son fils, elle enfile une grosse veste en laine et s’affale sur le siège arrière de la voiture, direction : les urgences du CHU Mustapha.
Suite...


Enquête-Témoignages
«Mon enfant jeûne pour la première fois»

Par Katya Kaci
Depuis la nuit des temps, chez les musulmans du monde entier, qu’un événement inhérent au mois sacré de Ramadan alimente aussi bien les albums photos que les souvenirs familiaux ; le premier jeûne des enfants est considéré comme une circonstance sans précédent et qui transforme nos petits bouts de chou innocents en vrais petits musulmans qui se lancent courageusement sur les traces de leurs ainés.
Suite...


L’entretien de la semaine
HAFIANE-BADOUNA MOHAMMED-CHAWKI, KINÉSITHÉRAPEUTE, AU SOIRMAGAZINE
«La réalisation d’une structure d’accueil digne d’un centre de rééducation s’impose à Skikda»

Par Zaïd Zoheir
Hémiplégiques ou sportifs, malades chroniques ou blessés de matchs de quartier, vieux ou jeunes, «personne n’est à l’abri d’une affection qui nécessite des séances de rééducation», nous dit Hafiane-Badouna Mohammed-Chawki, kinésithérapeute depuis 1987 à Skikda. L’afflux des adeptes de la kinésithérapie demeure disproportionné par rapport à la disponibilité des moyens matériels et humains, voire l’absence «d’une infrastructure de soutien à la médecine moderne».
Suite...


C’est ma vie
Ammi Es’saci, le vendeur de pain rassis

Par Zaïd Zoheir
La collecte de pain rassis est devenue depuis quelque temps une pratique courante pour les adolescents. Mais ammi Es’saci est pionnier en la matière. Frêle et nonchalant, ce septuagénaire est devenu un personnage emblématique de ce «métier». En dépit de la farouche opposition de ses 5 enfants, dont un cadre dans l’administration locale, il refuse d’abandonner son passe-temps favori, une passion qui lui colle à la peau comme la cape de Nessus.
Suite...


Voyage culinaire
Kaïkaât bettalya, le gâteau phare pour une m'hiba

Durant tout le mois du Ramadan, nous avons voyagé à travers les villes d’Algérie, et nous avons découvert ensemble les traditions qui réunissent tous les Algériens. Nous parlerons dans ce numéro d’une tradition qui est de circonstance, l’mhiba ou le cadeau que le fiancé offre à sa promise le jour de l’Aïd, en plus de l’assiette de gâteaux qui comportera l’inévitable kaïkaât ettalya. Suite...


La recette
Kaïkaât bettalya

Ingrédients
Pâte brisée - 3 bols de farine tamisée - 1 bol de beurre fondu (beurre salé) - 1 bol d’eau de fleurs d’oranger - 3 jaunes d’œufs
Suite...


 

Dernier sondage
Pour lutter contre le tabagisme, selon vous, l’Etat se doit-il d’augmenter les taxes ?
Oui : 65,92%
Non :
30,63%  
Sans opinion: 3,45%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site