Actualités : EN ATTENDANT LA RÉVISION DU STATUT ET DU RÉGIME INDEMNITAIRE
Les communaux arrachent des acquis


Rencontre fructueuse entre la Fédération nationale des employés du secteur des communes et des représentants du ministère de l’Intérieur. Cinq revendications du syndicat ont été satisfaites en attendant d’autres rencontres décisives autour de la révision du statut des communaux et du régime indemnitaire.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Sur une plateforme de revendications de 15 points, 5 sont désormais acquis pour la fédération affiliée au Snapap. Selon le procès-verbal signé jeudi entre le ministère de l’Intérieur et les représentants des travailleurs, les agents contractuels recrutés, notamment ceux chargés du nettoiement, sur des grades de fonctionnaire vont désormais bénéficier du même régime indemnitaire que les agents titulaires. Ils vont désormais bénéficier des mêmes primes que les titulaires. Le ministère de l’Intérieur a donné instruction pour accorder le régime indemnitaire avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2008. Les chargés de missions de sécurité au niveau des daïras et les assistants de sécurité au niveau des communes seront, quant à eux, reclassés et intégrés, ils recevront également des rappels puisque le reclassement en question se fera avec effet rétroactif. Les agents exerçant dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle ou du filet social seront désormais prioritaires pour le recrutement qui sera désormais interne pour peu que ces employés justifient du diplôme exigé pour le poste. Une circulaire d’application de cette décision va être envoyée à l’ensemble des communes afin de permettre à cette catégorie justifiant souvent de plusieurs années d’ancienneté d’être intégrée. Au sujet de l’indemnité de l’agent de guichet et du délégataire de l’état civil, les représentants du ministère de l’Intérieur ont fait savoir à la Fédération nationale des employés du secteur des communes que les textes d’application étaient en cours et que le paiement de ces primes se fera dès l’achèvement du recensement des agents au niveau des 1 541 communes. Un recensement qui, selon le Snapap, ne se fait pas à la vitesse voulue. Un gros dossier est cependant toujours en suspens : celui du statut particulier et du régime indemnitaire pour lequel une autre réunion est prévue prochainement. Les deux parties ont, en effet, retenu le principe de rencontres cycliques tous les deux mois afin d’étudier les revendications des communaux.
N. I.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable