Périscoop : Les optométristes crient au scandale

La convention type conclue entre les organismes de Sécurité sociale et les opticiens lunetiers (décret 12-159 du 04/04/2012), prend en considération uniquement les prescriptions du médecin ophtalmologue, or, les optométristes, qui, conformément à l’article 1er alinéa 1 de leur statut 77-45 du 19/02/1977, sont chargés de prescrire des verres correcteurs adéquats ou des lentilles cornéennes en plus de l’exécution de l’ordonnance (taille et montage des verres), se voient systématiquement marginalisés par le décret.
De ce fait, des optométristes titulaires du DES (des promotions des années 80) ont décidé d’interpeller le ministre de la Sécurité sociale pour faire la part des choses et revoir le décret en question.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable