Mercredi 28 novembre 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Voxpopuli  
Décodages
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
Khaoula, un sourire skikdi...

Par Maamar Farah
Comment peut-on atteindre la 2e année de droit en n'écrivant qu'avec sa... bouche ? C'est le miracle de la volonté, celui du courage qui permet d'être plus fort que la maladie.
Suite...


ÉLECTIONS LOCALES
La grave confidence de Sellal au FFS

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui a reçu lundi au siège du Premier ministère, une délégation de la direction nationale du FFS, composée d’Ali Laskri et de Rachid Halet, se serait allé à une confidence qui n’est pas faite pour rassurer quant à la régularité et la transparence des élections locales. Suite...


DÉCEMBRE
Les Premiers ministres turc, tunisien et libyen attendus à Alger

En cette fin d’année 2012, l’Algérie connaît un afflux diplomatique inédit depuis l’indépendance. Le nombre de visites officielles et de haut niveau à Alger, prévues rien que pour décembre prochain, atteste du nouveau rang auquel les bouleversements spectaculaires dans la région ont propulsé notre pays. Suite...


LES ÉLECTIONS LOCALES SE DÉROULENT DEMAIN
Un scrutin marqué par d’importants flux financiers

Plus de 50 milliards de dinars, voire 100 milliards de dinars, c’est la facture approximative des élections locales de demain, un scrutin durant lequel d’importants flux financiers, notamment l’argent sale, ont été échangés. Suite...


L’ÉMIR ABDELKADER S’INVITE À LA CÉLÉBRATION DE LA FÊTE NATIONALE DE CONRAD DE BRUXELLES
Les justes Belges et la Moubayaâ

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Le 26 novembre 1832, deux ans après l’expédition coloniale en Algérie, Abdelkader Ibn Mahieddine devient pour l’histoire l’émir Abdelkader. Cette Moubayaâ marque le début de la résistance qui ne cessera qu’en 1962, pour l’indépendance, la libération…
Suite...


 

Dernier sondage
Pensez-vous que le retour au crédit à la consommation va booster la production nationale ?
Oui : 48,66 %
Non :
48,50 %
Sans opinion : 2,84%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site