Samedi 19 janvier 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
Tu te tais ou je démolis ta maison !

Par Maamar Farah
Du jamais vu ! Un maire menace un journaliste de représailles d'un genre particulier : démolir sa maison ! La mésaventure est arrivée à notre confrère d' El Khabar, Nourredine Belhouari, un père de six enfants, que j'ai eu le plaisir de connaître et d'apprécier lors de mon passage à Tlemcen. Le motif :
Suite...


Tigantourine : les premières leçons

Par Mâmar Farah
[email protected]

En attendant de connaître le bilan définitif de la prise d'otages d'In Aménas, il est opportun de relever quelques points qui ont attiré notre attention mais qui, à ce stade des événements, ne peuvent être considérés comme une analyse complète de ce qui vient de se passer car il faudra attendre les prochaines heures, voire les prochains jours, pour tirer toutes les conclusions de cette opération terroriste de grande envergure.
Suite...


L’option incontournable

Les forces de sécurité algériennes avaient-elles d’autres alternatives que de donner l’assaut au niveau de In Aménas ? A l’unanimité, les spécialistes en matière de sécurité répondent par la négative. Suite...


NETTE ÉVOLUTION DE LEURS POSITIONS
Les capitales occidentales tempèrent leurs propos

Après de vives réactions jeudi, les capitales occidentales ont quelque peu révisé leurs positions à l’exception de Tokyo. Londres et Washington ont condamné l’attaque terroriste tout en regrettant le «peu d’informations» fournies par Alger. La France s’abstient de tout reproche. Suite...


SAUVÉ PAR L’ARMÉE, A. TAHAR TÉMOIGNE :
«Nous avons vécu l’horreur pendant deux jours»

Rescapé de la prise d’otages du site de Tigantourine, à In Aménas, A. Tahar revient de loin. Arrivé hier à quatre heures du matin à l’aéroport d’Alger avec une dizaine de ses collègues, il raconte les longues heures d’attente angoissante lors de l’incursion terroriste, les scènes d’horreur qu’il a vécues, ainsi que les circonstances de sa fuite des lieux du drame. Suite...


SON GROUPE EST DERRIÈRE L’ATTAQUE DU SITE GAZIER
Qui est Mokhtar Belmokhtar ?

Il est à la tête de la brigade Al-Moulathamin, «les enturbannés », qui est à l’origine de la prise d’otages sur le site gazier à In Aménas. Son portrait circule partout sur la toile. Lui, c’est Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled Aboul Abbas, connu sous le sobriquet de «Belaouar» «Le Borgne» ou encore «Mister Marlboro». Qui est vraiment Belmokhtar ? Suite...


ATTENTAT CONTRE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET LE HCR
11 peines capitales

La peine capitale a été prononcée hier vendredi, à l’aube, par le tribunal criminel près la cour d’Alger, à l’encontre de onze personnes mises en cause dans le double attentant contre le Conseil constitutionnel et le HCR le 11 décembre 2007. Parmi les condamnés, sept ont été jugés par contumace, dont, l’«émir» de l’Aqmi, Abdelmalek Droukdel. Suite...


GESTION MÉDIATIQUE DE LA PRISE D’OTAGES À IN AMÉNAS
Entre l’expertise des uns et le mutisme des autres

Khedidja Baba-Ahmed
Comment a été gérée médiatiquement la prise d’otages au centre gazier de In Aménas et comment a été qualifié par les médias l’assaut des militaires algériens sur le site ? Si l’on peut y répondre pour ce qui concerne les médias français qui ont mobilisé pour l’événement toutes leurs éditions et appelé en renfort tous leurs bataillons d’«experts», l’on ne peut malheureusement en dire autant des médias publics algériens qui se sont contentés d’en dire le minimum, en fait, de se limiter, comme de coutume, aux déclarations officielles des autorités qui, en l’occurrence, en pleine action, ne pouvaient objectivement se répandre en déclarations qui pouvaient nuire au déroulement des opérations.
Suite...


COMMUNICATION OFFICIELLE
Parcimonie, lourdeur et ratés

L’attaque terroriste mercredi contre le complexe gazier de Tigantourine à In Aménas, et la prise d’otages qui s’en est suivie, a montré combien la communication officielle algérienne est lourdement handicapée par l’archaïsme. Point réactives, les autorités algériennes ont peu et mal communiqué tout au long des deux premiers jours de cette prise d’otages spectaculaire. Entre mercredi et vendredi, il n’y eut que deux interventions radiotélévisées de deux ministres, Daho Ould Kablia, mercredi, et Mohand Oussaïd Belaïd, jeudi. Suite...


Chronologie des événements

Mercredi 16 janvier 2013
Il est environ 5h40 : un groupe terroriste attaque le complexe de traitement de gaz naturel de Tigantourine, à une quarantaine de kilomètres de la ville d’In Aménas, dans la wilaya d’Illizi, à l’extrême sud de l’Algérie.
12h34 : l’AFP fait savoir que l'attaque et la prise d'otages ont été menées par des combattants d'Al- Qaïda venus du nord du Mali. «Nous appartenons à la brigade Khaled Aboul Abbas, Mokhtar Belmokhtar», a précisé un des combattants au téléphone à l’AFP.
Suite...


 

Dernier sondage
Etes-vous inquiets des répercussions sur l’Algérie de la guerre
au Mali ? 

Oui : 70,67% 
Non :
27,75%  
Sans opinion: 1,58%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site