Jeudi 07 février 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Ce monde qui bouge  
Les choses de la vie
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
Quand le rouge vire au vert !

Par Maâmar Farah
Campés dans un «ni-ni» qui trouve son origine dans l'incapacité à opter pour des choix politiques clairs, ils n'ont plus rien de leur passé gauchiste : ni la flamme qui brillait dans leurs yeux de jeunes révolutionnaires, ni le courage qui les poussait à affronter des compagnies de CRS...
Suite...


ELLE A, ENFIN, RENDU PUBLIC SON RAPPORT
Les 52 «griefs» de la commission Seddiki

La commission Seddiki de surveillance des élections locales du 29 novembre dernier a, enfin, accouché, de son fameux rapport, dont le retard accusé est loin d’être justifié. Suite...


GRÈVE DE LA LAITERIE PUBLIQUE DE BIRKHADEM
Des quotas de poudre supplémentaires pour absorber la crise

Dans le cas où la grève entamée ce mardi par les travailleurs de la laiterie publique de Birkhadem sera prolongée, l’ONIL prévoit d’approvisionner immédiatement les autres unités de productions limitrophes afin d’absorber toute éventuelle pénurie. Suite...


À PROPOS DES DERNIERS ÉVÉNEMENTS
Algérie : brutalité, double jeu ou mal de voir ?

Par Yazid Ben Hounet*
Avertissement : je ne proposerai pas ici des explications concernant les derniers événements en Algérie (prise d’otages à In Amenas, positionnement de l’Algérie concernant le Mali). Il est plutôt question de discuter de la manière dont cette actualité a pu être présentée dans certains médias (français ou européens) et par certains responsables politiques. Je limiterai mon propos à deux éléments : l’accusation de «brutalité» de l’action militaire à In Amenas, ainsi que celle du «double jeu» de la part de l’Algérie.
Suite...


MALI : INGÉRENCE HUMANITAIRE OU NOUVEAU SAHELISTAN ?
Quatre mouvements fantoches et un manipulateur (3e partie)

Par Ali El Hadj Tahar
[email protected]
Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) est créé le 16 octobre 2011, avec comme objectif la création d’un Etat indépendant dans la région nord du Mali ! Comme par hasard, le 26 août 2011, l’ancien et véritable leader du mouvement dit de l’Azawad, Ibrahim Ag Bahanga, est tué dans un mystérieux accident de voiture dans le désert… Cette mort permettra l’usurpation de la «cause Azawad» par les valets de la France et du Qatar. Ibrahim Ag Bahanga était l’un des trois leaders du mouvement de l'Alliance démocratique du 23 mai pour le changement (ADC) créé en mai 2006, aux côtés de Hassan Fagaga (un ex-officier de l’armée libyenne) et Iyad Ag Ghali. Le premier ex-secrétaire général du MNLA, Mohamed Ag Najem, n’est autre que le neveu d’Iyad Ag Ghali.
Suite...


 

Dernier sondage
Etes-vous pour l’imposition de l’ABS et des airbags dans les véhicules commercialisés en Algérie ? 
Oui : 86,12 %  
Non :
10,61 %  
Sans opinion: 3,27%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site