Jeudi 14 mars 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Ce monde qui bouge
Les choses de la vie  
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LES ASSASSINS DE BRAHIM ET HAROUN-ZAKI ARRÊTÉS
S’agit-il de pédophiles récidivistes ?

Le procureur général près la cour de Constantine a annoncé officiellement, hier, l’arrestation des assassins de Haroun-Zaki et Brahim. Il s’agirait de deux repris de justice résidant à la Nouvelle Ville Ali-Mendjeli, lieu de leur abominable crime.

Suite...

Constantine rend un dernier hommage à Brahim et Haroun-Zaki

Une foule nombreuse, affligée et choquée par le drame qui vient de secouer les familles Boudaira et Hachiche, a accompagné, hier, à leur dernière demeure, Brahim et Haroun-Zaki, kidnappés samedi dernier et retrouvés, mardi, assassinés non loin de leur lieu de résidence.

Suite...

Le kidnapping d’une collégienne mis en échec à M'sila

Les services de la police de la Sûreté de wilaya ont arrêté, au cours de cette semaine, dans la ville de M'sila, un homme de 32 ans qui tenté d'enlever une adolescente de 14 ans, dans la journée du lundi 11 mars. Suite...


DJILALI SLIMANI, REPRÉSENTANT DES JEUNES D’IN AMÉNAS :
«Nous ne permettrons à personne de douter de notre nationalisme»

Dans cet entretien express qu’il nous a accordé, le représentant des jeunes et coordinateur de la délégation des droits des jeunes à In Aménas, s’exprimant au nom des jeunes d’Ilizi, est revenu sur la marche prévue à Ouargla par les jeunes chômeurs de cette ville qui ont menacé de recourir à une marche regroupant l’ensemble des jeunes chômeurs des wilayas du Sud dans ce qu’ils ont appelé la marche d’un million de participants, en référence aux marches de la place Tahrir en Égypte. Les jeunes d’In Aménas ont décidé de se démarquer de cette action en réitérant leur attachement à l’unité du pays et à son intégrité. Suite...


Il y a 20 ans, était assassiné un homme de valeur : Hafid Senhadri

Hafid Senhadri a été ravi à la vie un certain quatorze mars 1993, il y a donc vingt ans. Des islamistes assassins, mandés probablement par le Front islamique du djihad armé (FIDA), une organisation née du Front islamique du salut (FIS) l’ont attendu le matin de cette journée au bas de l’immeuble où il habitait sur les hauteurs d’Alger pour l’abattre à bout portant au moment où il se mettait au volant de sa voiture.

Suite...

Dernier sondage
Pensez-vous que le Salon de l’auto constitue la meilleure opportunité pour l’acquisition d’un véhicule ?
Oui : 31,93%
Non : 61,33%
Sans opinion : 6,74%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site