Lundi 6 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Contribution
Kiosque arabe
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Ouargla
11 morts et 28 blessés dans un accident


Onze personnes sont mortes et 28 autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu hier, dimanche, à 5h45 sur la RN56, entre Ouargla et Touggourt dans la commune de Hassi Ben Abdellah, selon un bilan de la Protection civile. Au total, 35 décès et 69 blessés sont à déplorer depuis le 31 décembre.

Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
La route continue de tuer et le poids lourd fait encore plus de victimes. Rien que pour la journée d’hier, la Protection civile a enregistré 9 accidents de la circulation ayant causé le décès de 18 personnes et 39 blessées. Cependant, le bilan le plus lourd a été enregistré, citent les services de la Protection civile, au niveau de la wilaya de Ouargla.
Une collision entre un bus de transport de voyageurs assurant la liaison Alger-Ouargla et un camion semi-remorque, survenue hier matin sur la RN56, commune de Hassi Ben Abdellah, a causé 11 morts et 28 blessés.
«Les corps des victimes ont été déposés à la morgue de l’hôpital Mohamed-Boudiaf à Ouargla, et les blessés évacués aux urgences du même établissement de santé», a souligné un communiqué de la Protection civile.
La route tue ainsi quotidiennement et cause des handicapés à vie. Selon la Protection civile, des centaines d’accidents de la circulation ont été enregistrés durant la période du 31 décembre au 5 janvier dont 24 accidents ont été meurtriers causant 35 décès et 69 blessés. Entre le 31 et le 1er janvier, les mêmes services ont enregistré 9 accidents ayant causé le décès de 7 personnes et 9 blessées.
Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, avec le décès de 2 personnes et 1 autre blessée, suite à une collision entre un camion et un véhicule léger survenu sur le CW n° 17 commune de Bir El Chouhada. 10 morts et 9 blessés ont été également enregistrés durant les journées des 2 et 3 janvier.
L’accident le plus meurtrier est survenu dans la wilaya d’El Bayadh faisant
7 morts. De l’avis des services de la Protection civile, la majorité des accidents meurtriers surviennent sur les routes nationales en raison de collisions.
Les conducteurs professionnels, les chauffeurs de bus et de camions sont la principale cause des accidents. «Chaque jour, nous enregistrons 4 à 5 accidents de bus ou de camion et le pourcentage ne cesse d’augmenter», soulignent les services de la Protection civile qui appellent ces conducteurs à se reposer toutes les 4 heures.
Par ailleurs, le non-respect du code de la route, soit l’excès de vitesse, les dépassements dangereux et le non-respect de la distance de sécurité, sont les premières causes des accidents de la circulation.
S. A.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site