Jeudi 9 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : LE CANDIDAT PRÉPARE LA PHASE DE COLLECTE DES SIGNATURES
Benbitour dans les starting-blocks


Candidat à l’élection présidentielle d’avril, Ahmed Benbitour a opté pour une précampagne de proximité. Initiateur du programme de l’Algérie pour la paix, la justice et la prospérité, il prépare activement la phase de collecte des signatures.

Première personnalité à avoir annoncé officiellement sa participation à l’élection présidentielle de 2014, Ahmed Benbitour se prépare à affronter la phase de collecte de signatures. «Les animateurs des cercles (comités de soutien locaux) ont été chargés de préparer les opérations de collectes. Notre objectif principal est de collecter les 60 000 signatures de citoyens.
Nous comptons également nous rapprocher des élus locaux pour obtenir les 600 signatures prévues par la loi. Mais il est évident que nous voulons obtenir un maximum de paraphes, de la part des citoyens et des élus. En parallèle, nous nous attellerons à remplir toutes les conditions d’acceptabilité administratives imposées par la loi électorale», a expliqué le candidat à la présidentielle.
Pour l’heure, Ahmed Benbitour poursuit ses sorties sur le terrain. Depuis l’annonce de sa candidature, l’ex-chef du gouvernement a opté pour des visites de proximité dans toutes les régions du pays. «Nous avons préféré aller vers les citoyens plutôt qu’eux viennent vers nous. C’est un choix stratégique», précise-t-il. Reste que sur le plan de la communication, le candidat ne semble pas bénéficier d’une visibilité à la hauteur de ses ambitions.
Ces dix derniers mois, ses passages dans les médias étaient plutôt limités. Il est intervenu dans quelques forums et sur des plateaux de télévisions privées. Benbitour dispose d’un site internet dédié à l’élection de 2014 mais il reste assez basique.
On y trouve quelques enregistrements de ses passages à la télévision, un diaporama, ses contributions ainsi que les modalités de constitution d’un «Cercle d’initiative citoyenne pour le changement». Ahmed Benbitour reconnaît que son plan de communication est actuellement limité. «Actuellement, nous axons nos actions sur les opérations de rapprochement avec les sympathisants dans les différentes régions du pays. Notre stratégie médiatique se mettra en place dès le lancement de la campagne électorale.
Elle visera un large spectre de l’électorat à travers notre programme électoral de l’Algérie pour la paix, la justice et la prospérité», souligne Ahmed Benbitour.
Ce programme s’articule autour de la notion de «changement». Changement en matière de gouvernance et de gestion de l’économie.
T. H.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site