Jeudi 9 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Les scenarii C, D, E et F...


Par Maâmar Farah
Pardon... pardon ! Hier, j'ai été un peu léger en vous disant que les chefs des partis de la coalition pouvaient, à eux seuls, mener la campagne électorale de Tab Djenanou. Depuis, j'ai réfléchi et j'ai abouti à la conclusion que, sans un minimum de présence du candidat aux meetings, l'affaire risque de paraître bizarre. Alors, j'ai pensé à des solutions :
1. - Pendant que Tab irait à Sétif, Djenanou animerait un meeting à Adrar. Sauf que les gens vont faire le lien avec le discours d'un certain président qui disait, à Sétif justement : «Tab Djenana» !
2. Dénicher un sosie de Bouteflika. Ou deux. On pourrait même programmer les deux sosies dans deux villes différentes, à quelques heures d'intervalle. S'ils étaient malins, les gars du Clan auraient déjà déniché ces deux doubles au lieu de perdre leur temps à trancher dans les polémiques stériles entre une derbouka et... des «Fakakir !»
3. Profiter des avancées technologiques de la révolution numérique pour projeter des hologrammes, représentant Bouteflika en pleine forme, sur plusieurs scènes de meetings électoraux.
4. Laisser les monteurs du JT de Canal Algérie se débrouiller. Ils sont compétents en matière d'images retouchées. Et veiller à ce que ces documents ne tombent pas entre les mains des journalistes de Canal + ! Oui, la main de l'étranger existe. Nous en avons la preuve : Petit Journal, grands dégâts !
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site