Dimanche 12 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Ici mieux que là-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Le Soir Santé : Rhumatismes
Les aliments anti-inflammatoires


Du chou contre l’arthrose, du thon pour la polyarthrite ou des tomates en guise d’anti-inflammatoires... Pour les scientifiques, certains aliments ont le pouvoir de prévenir les rhumatismes, calment leurs douleurs et peuvent les soigner !
Les cerises ont également des effets anti-inflammatoires proches de ceux de l’aspirine. Ce n’est pas pour rien qu’un journal de nutrition américain a récemment conseillé aux marathoniens de boire du jus de cerise pour réduire les douleurs après la course !
La pomme, consommée régulièrement, favorise la lutte contre les rhumatismes et l'arthrite et fait partie des aliments anti-inflammatoires.
La tomate, anti-inflammatoire naturel
Des chercheurs italiens ont récemment démontré en 2008 que la tomate possède des propriétés anti-inflammatoires.
La tomate agit sur les rhumatismes grâce à sa teneur en licopènes, en flavonoïdes et en pigments caroténoïdes, de puissants antioxydants : un grand verre de jus de tomates chaque jour est recommandé pour protéger vos cartilages.
La noix calme les douleurs
Les nutritionnistes sont unanimes : la noix fait partie des puissants anti-inflammatoires naturels. La noix est un fruit riche en cuivre, oligo-élément qui enraye le processus inflammatoire, augmente la quantité d’antioxydants et répare le cartilage. La noix est également bourrée d’oméga-3, reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires : une poignée de noix par jour.
Le chou prévient l’arthrose
Il fait maigrir et assouplit les articulations. Il renferme des antioxydants mais aussi des composés appelés glucosinolates particulièrement précieux. Ces glucosinolates empêchent la destruction des cellules du cartilage en bloquant les processus inflammatoires dans l’articulation: il se consomme alors quotidiennement en jus frais. A noter que le chou rouge (riche en pigments) est plus actif que le blanc.
Le gingembre soulage l’arthrose
Les recherches ont confirmé le caractère fortement anti-inflammatoire des composés du gingembre, notamment des gingérols, shoagols et paradols… Ce sont eux qui vous donnent une impression de chaleur quand vous mangez du gingembre frais. Une étude publiée dans la Revue de la douleur, un magazine scientifique américain, a montré que les personnes qui consommaient l’équivalent d’une demi-cuillère à café de gingembre chaque jour, pendant les 10 jours précédant une compétition sportive, voyaient leurs douleurs articulaires disparaître en moins de 24h.
La grenade diminue les douleurs articulaires
La punicalagine, un puissant antioxydant contenu dans la grenade, serait en cause. Sa consommation permet de lutter contre l’inflammation, de réduire l’apparition et l’évolution de l’arthrite en bloquant les enzymes responsables de la dégradation du cartilage: l’idéal est de boire un verre de jus de grenade pressée 2 à 3 fois par semaine.
Le curcuma, bon pour les articulations
Le pigment principal du curcuma est la… curcumine ! C’est ce pigment qui lui donne sa couleur jaune mais c’est aussi, et surtout, la curcumine qui possède ces forts pouvoirs antioxydant et anti-inflammatoire qui ont un effet sur les douleurs de l’arthrose. Le curcuma agit aussi comme une sorte d’antirouille des cellules et des articulations. Une action encore plus efficace dès qu’il est associé au poivre noir, au gingembre ou à un corps gras comme l’huile d’olive : 3 à 4 pincées par jour. Vous pouvez l’ajouter à tous vos plats.
L’huile d’olive, antidouleur naturel
Selon une étude américaine parue en 2005 dans la revue Nature, l’huile d’olive a des effets similaires à l’ibuprofène, le célèbre anti-inflammatoire.
C’est à l’un des composés de l’huile d’olive, l’oléocanthal, que l’ibuprofène doit son effet antidouleur.
Attention, sa consommation est surtout efficace à long terme. Elle prévient alors les maladies inflammatoires, comme l’arthrose: 3 à 4 cuillères à soupe par jour (en limitant vos apports en graisse par ailleurs).

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site