Dimanche 12 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Ici mieux que là-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Monde : Centrafrique
Des milliers d'étrangers évacués d'urgence


L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé le début de l'évacuation des ressortissants étrangers résidant en République centrafricaine, indique un communiqué de l'OIM.
Selon les informations disponibles, près de 33.000 citoyens des pays voisins de la Centrafrique ont demandé à être évacués. Les premiers trois vols organisés hier par l'OIM transporteront 800 Tchadiens résidant à Bangui. Au total, près de 2.500 citoyens du Tchad vivent actuellement dans un camp improvisé près de l'aéroport de Bangui.
L'OIM a déclaré sur son site internet avoir reçu des demandes d'aide en provenance du Tchad, du Niger, du Mali, du Soudan et de la République démocratique du Congo en vue d'évacuer des milliers de leurs ressortissants.
Plus de 60.000 migrants ont sollicité l'aide de leurs ambassades en Centrafrique. Près de 27.000 d'entre eux ont déjà été évacués.
«Les migrants doivent être évacués rapidement et de façon organisée afin d'éviter qu'ils prennent des risques considérables en tentant de quitter seuls le pays», a déclaré Carmela Godeau, directrice de l'OIM pour l'Afrique de l'Ouest.
Début décembre, Bangui a été secoué par des affrontements entre les combattants Séléka et les milices chrétiennes. Selon l'ONU, les hostilités ont fait environ 600 morts. Près de 159.000 personnes ont quitté leurs foyers. Le président autoproclamé de la République centrafricaine, Michel Djotodia, a donné vendredi sa démission.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site