Samedi 18 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Entre mardi et jeudi
Neuf terroristes éliminés


C’est une semaine extrêmement active qu’ont eue les troupes de l’ANP engagées dans la lutte antiterroriste, après la mission au Grand Erg occidental, où trois terroristes ont été mis hors d’état de nuire, mardi dernier, avant que le lendemain, aux environs d’El-Oued, deux autres terroristes aient péri sous l’explosion d’explosifs qu’ils manipulaient ; puis, dans la soirée de ce même mercredi, l’élimination de deux terroristes à Médéa, à l’issue d’une embuscade tendue par une unité de l’ANP, en Kabylie, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, une autre opération a été menée, jeudi soir, par les troupes de l’armée, stationnées dans la région comprenant les territoires de Ouacifs, Yatafen et Iboudrarène, à près d’une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Tizi-Ouzou.
Selon une source sécuritaire, des éléments de l’ANP ont tendu une embuscade à des terroristes, dont le nombre n’a pas été établi avec exactitude, dans les bois entre Ouacifs et Iboudrarène, jeudi, peu après vingt heures. La même source a fait état de la mort d’un militaire et de l’élimination de deux des membres du groupe, sur lesquels deux Kalachnikovs ont été récupérées. Cette sortie de l’armée en Kabylie ne s’est pas arrêtée là puisque, selon des sources locales, durant une bonne partie de la nuit, des coups de feu, parfois très nourris, étaient audibles à des kilomètres à la ronde, avant qu’au petit matin d’hier, des détonations, encore plus sourdes, se fassent entendre pour qu’ensuite les populations locales se rendent comptent qu’une grande opération avait en fait, cours.
Des bois entre Ouacifs et Iboudrarene, l’opération s’est en effet étendue jusqu’aux limites entre les communes de Yatafen et Iboudrarène, dans la forêt séparant le village Darna et Tazaghart, un hameau du village Aït Daoud, avec l’entrée en action de l’artillerie lourde pour assister les militaires à la poursuite de terroristes, que des villageois avaient tout le loisir de voir fuir vers le territoire de la commune de Yatafen, assurait hier une source locale. Jusqu’en début d’après-midi d’hier, pas la moindre information officielle n’a été rendue publique sur la suite de l’opération entamée jeudi, en début de soirée.
M. Azedine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site