Mercredi 22 janvier 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Monde
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
L'urgence pressante est sous votre nez !


Par Maâmar Farah
Tata revient à la charge en cette matinée où la ville me donne l'impression de rouler sous ce maudit vent :
- L'Algérie est sollicitée par le Mali pour rapprocher les points de vue des opposants, y compris des groupes armés ? C'est ça l'info d'hier ?
- Oui !
- J'ai l'impression qu'on a déjà fait ça par le passé, et plus d'une fois...
- Bien sûr...
- Et ça a débouché sur l'islamisation du Nord-Mali, l'insécurité, les tribunaux taliban, la destruction des mausolées inscrits au Patrimoine universel, les lapidations et... l'intervention de la France — qui a mis fin à cette situation !
- Absolument !
- J'espère que cette fois-ci, ça donnera de meilleurs résultats ! Que Gao retrouve son calme et que les couples reviennent dans les jardins et les pistes de danse !
- J'espère aussi ! Maintenant que les Français ont fait parler les armes, nous, on peut parler...
- Et le M'zab ?
- Quoi le M'zab ?
- Mais ça brûle là-bas ! Nous sommes au bord du gouffre et ces incompétents qui nous gouvernent ne trouvent pas mieux que d'éluder le problème ! Sellal y est allé et a prié dans deux mosquées ! Personne, là-haut, ne semble en mesure d'éteindre le feu...
- Je ne vois pas le rapport avec le Mali ! C'est un problème interne !
- Justement ! Ne faut-il pas commencer par réconcilier les Mozabites et les Arabes avant de songer à rapprocher les frères ennemis maliens ?
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site