Samedi 1er février 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Qui aurait peur de 3 chats ? Pas le lion,
tout de même ?

Par Hakim Laâlam  
Email : hlaalam@gmail.com
Lamamra, ministre des Affaires étrangères : «Le
Président Bouteflika va bien. L’Algérie aussi». Et je
rajoute que mon…

… géranium, itou !

Finalement, la liberté d’expression selon les règles du Palais, c’est la chose la plus simple qui soit : t’es d’accord avec le Châtelain, et alors tu peux sortir le dire dehors. Tu n’es pas d’accord avec le Châtelain, et dans ce cas-là, tu fermes ta gueule. J’exagère un peu. Oh ! Si peu ! Dans la seconde option, on te permet tout de même de murmurer ton désaccord, mais chez toi. Et encore, pas dans n’importe quelle pièce de ton chez toi, aux W.C et avec la précaution de tirer la chasse en permanence pour couvrir ton murmure. Hachakoum, bien sûr ! Avec une telle mentalité, comment certains ont-ils pu un instant croire que le régime allait ouvrir le champ «Odieux-visuel» ? Impossible ! C’est tout de même terrible. D’autant plus terrible quand tu compares tout ça avec d’autres pratiques d’autres châtelains. Prenons le Tsar Poutine. Tout le monde sait que c’est un psychorigide patenté. D’accord. Mais en même temps, Vladimir vient d’annoncer qu’en marge des Jeux olympiques d’hiver tant décriés et qui s’ouvrent dans quelques heures chez lui, à Sotchi, il a décidé de la mise en place officielle d’un lieu baptisé «espace de la contestation». En clair, même chez celui qui symbolise le plus le pouvoir absolu et la main de fer, on permet une ouverture, un segment pour l’autre parole, pour le Non. En Algérie, ce qui m’intrigue, c’est que l’on n’arrête pas de nous dire que Abdekka est aimé de tout le monde, que tout le monde pense qu’il est le seul à pouvoir tenir le gouvernail du bateau Algérie, et que dans le moindre douar et circonscription du bled, on votera pour lui. Alors ? En quoi quelques voix qui diraient le contraire poseraient-elles problème ? Puisque la majorité majoritairement majoritaire à l’écrasante majorité soutient sans conditions Abdekka, soyons à la hauteur enivrante de ce 4e mandat annoncé : ouvrons-nous aussi un espace du NON ! Un endroit public où les supposés «deux ou trois chats phtisiques» viendraient scander leur boycott actif. Si on ne le fait pas, c’est qu’on a peur. Qui a peur des chats ? Surtout pas le lion, n’est-ce pas ? Sinon comment confier la garde de la réserve et de la savane qui l’entoure à un lion qui aurait peur de trois chats ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 3385

Dernier sondage 
Pensez-vous que l’actuel ministre de l’Education pourra trouver le moyen de mettre fin à la grève ?
Oui : 22,02%
Non : 71,73 %
Sans opinion : 6,25%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site