Lundi 17 février 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Monde
Kiosque arabe
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Charivari


Par Maâmar Farah
Enfin, elle se manifeste ! Préoccupée par la maladie de sa vache Sarhouda, qui est devenue folle et a bouffé tous les pantalons de tonton Lekhmissi, en les happant directement du fil tendu entre deux arbres où Tata a l'habitude de sécher son linge. Cet épisode est évidemment largement commenté au cours du coup de fil de ce matin :
- En Europe, ils ont eu leurs vaches folles dans les années 1990. On est toujours en retard. C'est comme pour la démocratie. Au fait, que fait une trotskiste chez le chef des armées ? Là, nous sommes les premiers à le faire...
- Oui...
- Et ce patron du parti institutionnel du pouvoir qui critique vertement les services de renseignement ! C'est du jamais vu !
- Oui...
- Et cet ancien ministre qui dit ouvertement que le chef dudit parti est intervenu auprès de lui pour soustraire un citoyen à la justice(*) ! C'est le comble !
- Oui...
- Et ce Président qui ne parle plus, ne bouge plus beaucoup et n'apparaît qu'une fois toutes les deux semaines, recevant des délégations étrangères ; ce Président invisible qui veut, à ce qu'on dit, se représenter, c'est pas habituel...
- Oui...
- Et ce frère du Président qui joue un rôle capital à la tête de l'Etat, qu'en penses-tu ?
- Tata, il aurait pu devenir président si cette pimbêche d'idiote de policière communale n'avait pas giflé feu Bouazizi à Sidi Bouzid !
- Pourtant, chez nous, un commandant de gendarmerie a brutalisé la frêle Ikram Ghioua, journaliste de son état...
- Oui mais Ikram ne s'est pas immolée ! Dis-moi, tonton n'a rien dit à propos de ses pantalons ?
- Il a immolé la pauvre Sarhouda et, comme dirait Slim, il faut s'attendre à une réaction en chaîne des bovins. J'entends déjà des «Meuuuuuuuuuuuuuh, votez pour moi !»
[email protected]
* Vive le parquet de Milan !

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site