Mercredi 19 février 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : A moins d’une semaine de la prochaine tripartite
Sidi Saïd parle d’un rendez-vous «historique»


C’est un Sidi Saïd optimiste qui s’est adressé hier aux participants de la journée d’études organisée hier par la Fédération nationale des travailleurs du secteur des transports portant sur les conventions maritimes internationales. Selon lui, la prochaine tripartite sera «historique» et «riche en événements».
Abder Bettache - Alger (Le Soir)
A moins d’une semaine de la tenue de la prochaine tripartite, la 16e depuis la mise en place de ce genre de dialogue social, le secrétaire général de l’UGTA a réitéré sa détermination «à faire de la prochaine tripartite avec les autres partenaires sociaux et économiques un rendez-vous historique». Selon lui, «il y a un consensus entre tous les partenaires pour conforter le dialogue social et économique».
Pour le patron de l’UGTA, la prochaine réunion tripartite sera «porteuse de bonnes nouvelles» pour les travailleurs et leurs familles. «La réunion entre le gouvernement, le syndicat et le patronat sera fructueuse pour l'Algérie. Nous apporterons de bonnes nouvelles aux travailleurs et leurs familles», a souligné Sidi Saïd, précisant que les trois partenaires «affichent une volonté d’atténuer» les pressions exercées sur les travailleurs. Invité à expliciter ses propos relatifs à l'article 87 bis, le secrétaire général de la Centrale syndicale a noté que «les trois partenaires sont en discussions pour faire avancer les choses». «Jusqu'au 23 février, nous continuerons à discuter, à négocier et nous travaillons sérieusement sur la question afin de tomber d'accord et trouver un consensus», a-t-il précisé.
Selon lui, il y a «une dynamique de consensus» au sein de la tripartite afin de trouver les moyens pour prendre en charge les préoccupations aussi bien des travailleurs, de l'employeur et du régulateur qu'est le gouvernement, insistant sur le fait qu'«il n'y a aucune agressivité ou animosité».
Et d’ajouter : «Nous discutons sereinement pour le bien des travailleurs et de l'économie du pays», qualifiant la prochaine rencontre de «très importante» du fait que des décisions seront soumises au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour trancher en sa qualité de premier magistrat du pays. «La tripartite fait des propositions et c'est au Président de trancher», a expliqué le secrétaire général de l’UGTA. La prochaine tripartite, 16e du genre, examinera cinq dossiers dont la relance de l'économie nationale, notamment par l'encouragement de la production locale, et le pacte économique et social de croissance. Selon la même source, «il s'agit de l'élaboration d'un pacte économique et social de croissance rénové et de la poursuite des consultations sur l'article 87 bis de la loi 90-11 relative à la relation de travail».
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site