Dimanche 16 mars 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Ici mieux que là-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : FRONT DU CHANGEMENT
Le Madjliss Echoura en conclave ouvert


Questionné sur sa position par rapport à ce qui se dit de son soutien à la candidature d’Ali Benflis aux prochaines présidentielles, Abdelmadjid Menasra, président de Djebhat Ettaghier (Front du changement) de passage à Boumerdès où il a animé un meeting, a laissé durer le suspense.
«Effectivement, le Madjliss echoura s’est réuni avant-hier (vendredi ndlr) jusqu’à une heure tardive de la nuit. Un rapport sur les élections et nos contacts avec le seul candidat indépendant, qu’est Ali Benflis, lui a été présenté. Trois options étaient en discussion ; le soutien à Benflis, le vote blanc ou le libre choix des électeurs. Les avis ne sont pas éloignés les uns des autres. Nous voulions, par contre, prendre une décision avec une grande majorité. Comme nous ne sommes pas arrivés à recueillir une majorité de plus de 60% des votes, nous avons laissé la session du Madjlis ouverte. Mais en cours de semaine, nous sortirons avec une décision.» C’est ce qu’il nous a confié à l’issue de son meeting qu’il a animé à la salle Sennani de Boumerdès, juste après celui d’El Islah.
Selon Menasra, les contacts ont été établis avec Ali Benflis et clôturés par des points de convergence. Reste au conseil consultatif d’avaliser le contenu de ce contrat.
Lors de ce meeting programmé pour clôturer les festivités célébrant le second anniversaire de la création du Front du changement, Menasra a brossé un tableau peu reluisant sur la situation du pays. Mais il n’a soufflé aucun mot sur les termes de son accord avec Benflis.
A noter que l’administration de la wilaya de Boumerdès a créé une cacophonie en programmant dans la même salle, le même jour et à la même heure les réunions de trois partis politiques, notamment les meetings d’El Islah, du Front du changement et un conseil fédéral du FFS. Les trois partis ont dénoncé le mépris de cette administration. Fort heureusement, la sagesse des trois partis l’a emporté. De son côté, le directeur de la salle est intervenu pour affecter la salle de l’internet au FFS. Le FC a reporté son meeting d’une heure.
Abachi L.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site